Université de Strasbourg
Université de Strasbourg

FACULTE - Sciences Sociales



Jérôme Beauchez

Titre/Title : Professeur de sociologie et d’anthropologie. Responsable du Master “Conflits, criminologie et médiations”.

Professor of Sociology and Anthropology. Responsible for the Master’s degree “Conflicts, Criminology and Mediation” : http://sspsd.u-strasbg.fr/Parcours-...

Bureau/Office :

5111, Bâtiment Le Patio
22 rue René Descartes
67084 Strasbourg Cedex

Tél. : +33 (0)3.68.85.66.38

Permanence : Sur rendez-vous/by appointment

Mail :

Rattachement/Laboratory :

- Laboratoire “Dynamiques Européennes” (European Dynamics)
MISHA - allée du Général Rouvillois STRASBOURG

ENSEIGNEMENTS/TEACHING ACTIVITIES

Licence, 1ère année/Undergraduate degree, 1st year

— Introduction aux méthodes qualitatives en sociologie [Introduction to qualitative methods in sociology] – SO00BM1F

Licence, 2ème année/Undergraduate degree, 2nd year

— Sociologie de la délinquance, du crime et de la marginalité [Sociology of delinquency, crime and marginality – SO00DM1N/4N

Licence, 3ème année/Undergraduate degree, 3rd year - parcours “Sociologie de l’intervention sociale, des conflits et de la médiation”

— Sociologie de la pauvreté, de la marginalité et de l’exclusion [Sociology of poverty, marginality and social exclusion] – SO50EM7B
— Sociologie des mouvements sociaux et du changement social [Sociology of social movements and social change] – SO54EM7C

Master, 1ère année/Master degree, 1st year - mention sociologie, parcours ReSEP, INEDITE et VES

— Sociologie du rapport au terrain [On fieldwork : some remarks on research methods] – SO1FGM16

Master, 1ère année/Master degree, 1st year - mention sociologie, parcours “Conflits, criminologie et médiations”

— Violences et médiations [Violence and mediation] – SO1GHM16

Master, 2ème année/Master degree, 2nd year - mention sociologie, parcours “Conflits, criminologie et médiations”

— Revendications collectives et négociations [Collective mobilizations and negotiations] – SO1GKM10

ENCADREMENT DE TRAVAUX D’ÉTUDIANTS ET POSTDOCS/SUPERVISION OF STUDENTS AND POSTDOCTORAL FELLOWS (2014-2019)

• Travaux de Licence, 3ème année/Undergraduate degree students, 3rd year

FR. Le séminaire de troisième année dont j’ai assumé la responsabilité de 2014 à 2018 à l’université de Lyon/Saint-Etienne était dévolu à l’ethnographie urbaine, ainsi qu’à l’étude des problèmes sociaux. Ainsi ai-je dirigé les travaux d’initiation à la recherche de 42 étudiant-e-s entre septembre 2014 et juin 2018. 7 nouvelles directions sont en cours pour l’année 2018/2019 à l’université de Strasbourg.

EN. The third-year undergraduate seminar that I ran at the University of Lyon/Saint-Etienne from 2014 to 2018 was devoted to urban ethnography and the study of social problems. In this context, I supervised 42 students in their “initiation to research” projects, between September 2014 and June 2018. I am currently supervising 7 further students at the University of Strasbourg for the academic year 2018/2019.

• Travaux de Master/Master’s students

FR. Le séminaire de recherche dont j’ai assumé la responsabilité de 2014 à 2018 en Master de sociologie à l’université de Lyon/Saint-Etienne m’a amené à encadrer la réalisation de 7 mémoires de Master. 3 nouvelles directions sont en cours pour l’année 2018/2019 à l’université de Strasbourg.

EN. In the context of the Master’s in Sociology research seminar I ran at the University of Lyon/Saint-Etienne from 2014 to 2018, I supervised 7 M.A. theses. I am currently supervising 3 further students at the University of Strasbourg for the academic year 2018/2019.

• Recherches doctorales/Doctoral research

FR. En tant que directeur du programme ANR SOCIORESIST (2013-2017), j’ai participé à l’encadrement des recherches menées par deux doctorantes : Sandra Trigano (thèse soutenue en 2015) et Aurélia Léon (thèse en cours).

À l’université de Strasbourg, j’encadre les recherches doctorales de Paola Delfino (1ère inscription en septembre 2018). Celle-ci travaille sur les liens entre le mouvement des squats, les soundsystems et la subculture dancehall dans l’Italie contemporaine.

EN. As director of the ANR SOCIORESIST research programme (2013-2017), I contributed to supervising the doctoral work of two students : Sandra Trigano (PhD obtained in 2015) and Aurélia Léon (PhD underway).

At the University of Strasbourg, I supervise Paola Delfino’s doctoral research (1st inscription in September 2018) on the links between squatters’ movement, soundsystems and dancehall subculture in contemporary Italy.

• Recherches postdoctorales/Postdoctoral research

FR. En tant que directeur du programme ANR SOCIORESIST, j’ai également assumé la responsabilité scientifique de quatre chercheur-e-s post-doctorant-e-s. Il s’agit de Ève Gardien (du 01/03/2013 au 01/09/2013), Fabrice Fernandez (du 01/03/2013 au 01/03/2015), Hélène Marche (du 01/01/2015 au 01/01/2016) et Sandra Trigano (du 01/06/2015 au 01/06/2016).

EN. As director of the ANR SOCIORESIST programme, I was also academic mentor for four post-doctoral fellows : Ève Gardien (03/2013-09/2013), Fabrice Fernandez (03/2013-03/2015), Hélène Marche (01/2015-01/2016) & Sandra Trigano (06/2015-06/2016).

DOMAINES DE RECHERCHE/RESEARCH TOPICS

FR. À partir d’ethnographies multi-situées et d’une démarche d’enquête particulièrement sensible aux comparaisons, mes recherches décrivent les épreuves de la conflictualité et des dominations à l’état incarné : au plus près des corps et des vies qu’elles traversent. Tandis que de telles expériences se produisent partout où s’exercent des rapports dissymétriques de pouvoir (aussi bien dans les relations entre les genres, les ethnies ou les classes sociales), la sociologie et l’anthropologie françaises les ont jusqu’alors comprises ou expliquées en insistant principalement sur le même côté de la relation : c’est-à-dire sur le pouvoir au sens de ce qu’il dit ou fait dire (cf. Michel Foucault), compte tenu des effets d’imposition et des violences symboliques qu’il produit (cf. Pierre Bourdieu). Si bien qu’au tableau sociologique des « dominations ordinaires » continue de manquer en France l’esquisse d’une contrepartie pourtant bien réelle : celle des épreuves et des types de critiques que ces rapports de domination peuvent susciter en termes de « résistances ordinaires » des subordonnés. Mes travaux visent par conséquent l’analyse circonstanciée de cet autre côté de l’interaction : celui des résistances, appréhendées comme des formes socialement construites de (contre)pouvoirs décrits au contact quotidien de celles et ceux qui les incarnent en chair et en os.

Au croisement de la sociologie des problèmes et des mouvements sociaux, mes enquêtes ethnographiques ont jusqu’alors porté sur certains groupes parmi : les minorités ultramarines mises à l’épreuve de nos « tristes tropiques », les héritiers des immigrations pris dans le quotidien des banlieues, ainsi que les représentants de différentes subcultures labellisées comme « déviantes » (skinheads, punks et toxicomanes). De l’expérience à l’objet, je m’appuie sur la première pour constituer le second de sorte à tracer la silhouette épistémologique des formes de conflictualité au cœur desquelles je décèle ces résistances ordinaires dont l’étude constitue le dénominateur commun de mes engagements de chercheur. C’est dire qu’à la diversité des terrains abordés répond le rassemblement de l’enquête autour des questions du conflit, des résistances et des pouvoirs d’agir qu’elles supposent en transcendance de tel ou tel cas particulier. La centralité d’un tel travail, dont l’ensemble des dimensions ethnographiques se rejoignent sur un même problème diversement documenté, garantit tout autant la cohérence scientifique du projet qu’elle présente un gage de solidité pour une recherche appelée à se saisir de questions jadis placées par Georg Simmel et Max Weber au fondement des sciences sociales : les questions du conflit et des rapports de domination.

EN. Based on multi-sited ethnographies and an investigative approach with a strong comparative focus, my research describes the embodied ordeals of conflict and domination from a vantage point situated as close as possible to the bodies and lives of the dominated. While such ordeals can occur wherever dissymmetrical relations of power exist (in relations between genders, ethnic groups or social classes), until now French sociology and anthropology have understood or explained them by insisting mainly on the same “side” of the relationship. That is to say, they have focused on power in the sense of what it says or means (cf. Michel Foucault), taking into account the effects of imposition and the “symbolic violence” that it produces (cf. Pierre Bourdieu). The result is that the sociological chart of these different forms of “ordinary domination” is still lacking an outline of this very real counterpart in France : the ordeals and critiques that this domination can bring about in terms of the “ordinary resistance” put up by the dominated. My work consists in conducting a comparative sociology of a certain number of their mechanisms, seen as socially constructed forms of (counter)powers embodied by concrete actors. I therefore focus on detailed analysis of the other side of the interaction, on the side of resistance, understood as socially constructed forms of (contra)powers. I seek to describe these in the closest contact possible with the people who embody them in flesh and blood.

At the intersection of the sociology of social problems and social movements, my ethnographic surveys have thus far focused on certain groups among the overseas minorities enduring our “tristes tropiques”, the descendants of immigration caught up in the daily life of deprived neighborhoods, and the representatives of different subcultures labelled as “deviant” (skinheads, punks and drug addicts). From experience to object, I rely on the former to construe the latter with a view to tracing the epistemological outline of these ordinary forms of conflict and resistance—the common denominator in my commitment to research. Within the diverse range of practical situations addressed by my different inquiries, everyday forms of conflict and resistance—and the power to act that they suppose—are the key issues drawing together my work beyond the specificities of individual case studies. The centrality of this work—structured around the same, but diversely documented, key issues—both ensures its epistemological coherence and speaks to the solidity of this research, which addresses the questions that Georg Simmel and Max Weber located at the very foundation of the social sciences : the question of conflict and the question of relationships of domination.

MOTS-CLÉS/KEYWORDS

  • Ethnographie ; corporéité ; domination ; conflits et résistances ordinaires ; (sub)cultures populaires.
  • Ethnography ; embodiment ; domination ; everyday conflicts and resistance ; popular (sub)cultures.

PUBLICATIONS (2010-2019)

• Working papers/Work in progress

2019. Les sauvages de la civilisation. Une ethnobiographie de la zone [The Savages of Civilization : An Ethnobiography of Othering]. Projet d’ouvrage en cours avec les Éditions Amsterdam (Paris) - livraison du manuscrit courant 2019 [Book project with the Éditions Amsterdam (Paris) - manuscript’s delivery planned for 2019].

2019. (avec/with Elijah Anderson) Learning from the streets : Une carrière d’ethnographe. Entretien avec Elijah Anderson [Learning from the Streets : The Making of an Ethnographer. Conversation with Elijah Anderson]. Livre en préparation - finalisation du manuscrit prévue fin 2019 [Book in progress - finalization of the manuscript planned for the end of 2019].

2019. (avec/with Djemila Zeneidi) « Des zoniers aux zonards : de quoi « la zone » est-elle le nom ? » [From the Zoniers to the Zonards : What does “The Zone” mean ?], article à paraître début 2019 dans la revue Terrain [article to be published early 2019 in the French journal Terrain].

2019. (avec/with Djemila Zeneidi) “The Dangerous Classes and their Zone(s) : A French Case-Study and a Leftspace Geohistory,” working paper destiné à la revue Antipode - soumission prévue courant novembre [working paper for the journal Antipode - submission of the article planned in November].

2019. (avec/with Djemila Zeneidi) « Cultures impopulaires/Unpopular cultures : white trash et petits Blancs » [Unpopular Cultures : “White Trash” and “Petits Blancs”], numéro thématique de la revue Cultures & Conflits - publication prévue fin 2019/début 2020 [special issue of the journal Cultures & Conflits - publication planned late 2019/early 2020].

• Ouvrages/Books

2018. Boxing, the Gym, and Men : The Mark of the Fist, trans. Michael C. Behrent. New York : Palgrave Macmillan, “Cultural Sociology” Series (Jeffrey C. Alexander, Ron Eyerman, David Inglis & Philip Smith, eds.). Table of contents : http://www.palgrave.com/us/book/978...

“Boxing, the Gym, and Men is an insightful ethnographic account of marginalized young people of the French banlieue. Without being romantic, it explains how they make meaning of their precarious lives through the experience of boxing. Informative and compelling, this scholarly work is also deeply moving ─ it is an important contribution to our understanding of immigration and disfranchisement in the social fabric of French urban life and culture.”

Elijah Anderson, William K. Lanman, Jr. Professor of Sociology, Yale University.

“In its fine tuned phenomenological attentiveness to how boxers make sense of their experience by ‘working through’ their bodies, Beauchez’s carnal ethnography perfectly captures the vivid and nuanced immediacy of an embodiment in which domination is the key theme of both the fighters’ encounters in the ring and their subaltern social circumstances.”

Thomas J. Csordas, Dr. James Y. Chan Presidential Chair in Global Health, Professor and Chair, Department of Anthropology, University of California San Diego.

2014. L’Empreinte du poing : la boxe, le gymnase et leurs hommes, Paris : Éditions de l’EHESS, collection « Cas de figure ». Introduction : http://editions.ehess.fr/uploads/tx...

• Articles

2018. “‘Gavroche Outside’. Street Capital(ism) and the Ethnobiography of a French Thug,” Journal of Contemporary Ethnography, 47(4) : 508-531. Abstract : http://journals.sagepub.com/doi/abs...

2018. “Embodying Combat : How Boxers Make Sense of their ‘Conversations of Gestures’,” Ethnography, “online first” on April 13 : http://journals.sagepub.com/doi/abs...

2018. (avec/with James Cannon) « Cette mauvaise réputation… Quand la “zone” fait des histoires, 1895-1975 » [An Unsavoury Reputation… The “Zone” from the Belle Époque to the Trente Glorieuses (1895-1975)], Ethnologie française, 48(2) : 333-348. Abstract : https://www.cairn.info/resume.php?I...

2018. “‘Never Take Pity’ : An Average French Boxer’s Ethnobiography,” Leisure Studies, 37(3) : 307-317. Abstract : https://www.tandfonline.com/doi/abs...

2017. « La “douce science” des coups : la boxe comme paradigme d’une sociologie de la domination » [The “Sweet Science” of Bruising : Boxing as a Paradigm of a Sociology of Domination], Revue française de sociologie, 58(1) : 97-120. Abstract : https://www.cairn.info/load_pdf.php...

2017. « L’ethnographe dans le sous-terrain : fragments biographiques » [When the Ethnographer Goes Underground : Biographical Fragments], Anthropologica. Journal of the Canadian Anthropology Society, 59(1) : 101-113. Abstract : https://muse.jhu.edu/article/658684/pdf

2017. « Jamaican deejays inna Babylon : notes d’une oraliture postcoloniale » [Jamaican Deejays inna Babylon : Notes from a Poscolonial Oraliture], Le Portique. Revue de philosophie et de sciences humaines, 39-40 :199-215. Abstract : https://halshs.archives-ouvertes.fr...

2017. (avec/with Djemila Zeneidi & Florence Bouillon) « Zone : l’espace d’une vie en marge » [Zone : The Space of Lives in the Margins], Espaces et sociétés, 171 : 7-18. Abstract : https://www.cairn.info/revue-espace...

2017. « Zone stupéfiante : l’espace du deal » [The Drug-Zone : A Life-Course in the Dealing Space], Espaces et sociétés, 171 : 55-72. Abstract : https://www.cairn.info/revue-espace...

2016. “In the Shadow of the Other : Boxing, Everyday Struggles, and the Feeling of Strangeness,” Sociology, 50(6) : 1170-1184. Abstract : http://journals.sagepub.com/doi/abs...

2016. “‘Chaos in France’ : Fieldnotes from the French Punk Experience,” Cultural Dynamics, 28(3) : 266-289. Abstract : http://journals.sagepub.com/doi/abs...

2016. (avec/with Carolyn Cooper) « Marronnages érotiques : le dancehall jamaïcain entre culture et slackness  » [Erotic Marronage : Jamaican Dancehall, between Culture and Slackness], Cultures & Conflits, 103-104 : 189-206. Abstract : https://conflits.revues.org/19414

2016. (avec/with Pierre Lauret), « “Ôter leurs majuscules aux concepts” : ethnographie d’un sport de combat. Entretien avec Jérôme Beauchez » [Taking the Capital Letters off the Concepts : Ethnography of a Combat Sport. Conversation with Jérôme Beauchez], Cahiers philosophiques, 146 : 83-119. Abstract : https://www.cairn.info/load_pdf.php...

2015. “In the Shadow of the Other : Boxing, Everyday Struggles, and the Feeling of Strangeness,” Sociology, “online first” on June 25. Abstract : http://journals.sagepub.com/doi/abs... Nb. Une version papier de cet article a été éditée par Sociology en décembre 2016 (voir ci-dessus).

2014. « La rue comme héroïne : expériences punk et skinhead en France » [The Street as Heroine : Punk and Skinhead Experiences in France], Anthropologica. Canada’s Anthropology Journal, 56(1) : 193-204. Abstract : https://muse.jhu.edu/login?auth=0&a...

2013. (avec/with Melvin Van Peebles), « La fierté noire en images : une infra-politique du film » [Black Pride in Images : An Infra-political View], Cultures & Conflits, 89 : 115-132. Abstract : http://www.cairn.info/revue-culture...

2012. (avec/with William Gasparini), « Zwischen Germanisierung und Widerstand gegen die Annektierung : Sport und mit sich in Konflikt befindliche elsässische Identität zur Zeit des Reichslandes (1879-1914) » [Entre germanisation et résistance à l’Annexion : le sport dans le conflit des identités alsaciennes au temps du Reichsland, 1879-1914/Between Germanization and Resistance to Annexation : Sport in the Conflict of Alsatian Identities at the Time of Reichsland, 1879-1914], Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 44(4) : 441-453. Abstract : https://halshs.archives-ouvertes.fr...

2011. « Entre nature et culture, le partage des corps ? » [The Division of Body, Nature versus Culture ?], L’Homme. Revue française d’anthropologie, 198/199 : 317-332. Abstract : https://halshs.archives-ouvertes.fr...

2011. « Conter les coups : pour une anthropologie du corps pugilistique » [Recounting the Blows : An Anthropology of the Pugilistic Body], Corps. Revue interdisciplinaire, 9 : 283-290. Abstract : https://halshs.archives-ouvertes.fr...

2010. « Quand les boxeurs “mettent les gants” : le sparring et les limites de l’institution du combattant » [When boxers hold back : sparring and the limits inherent in boxing as an institution], Ethnographiques.org, 20. Article en ligne/online article : http://www.ethnographiques.org/2010...

2010. « La dispute des forts : une anthropologie des combats de boxe ordinaires » [The Forceful Fight : An Anthropology of Ordinary Boxing Bouts], Anthropologica. Journal of the Canadian Anthropology Society, 52(1) : 127-139. Abstract : http://www.jstor.org/stable/2954600...

2010. « Le sens des coups : du corps à la chair des boxeurs » [The Meaning of Punches in Boxing : Between Body and Flesh], Anthropologie et Sociétés, 34(1) : 135-153. Article en ligne/online article : http://www.erudit.org/revue/as/2010...

• Numéro thématique de revue/Journal special issue

2017. (avec/with Djemila Zeneidi and Florence Bouillon, eds.), « Zone : l’espace d’une vie en marge » [Zone : The Space of Lives in the Margins], Espaces et Sociétés, 171. Abstract : https://www.cairn-int.info/journal-...

• Chapitres d’ouvrages, notices bibliographiques, autres revues/ Book chapters, book reviews and other articles

2018. (avec/with Melvin Van Peebles), « La fierté noire en images : une infra-politique du film » [Black Pride in Images : An Infra-political View], Contretemps. Article en ligne/online article : https://www.contretemps.eu/author/j...

2017. Book review/Compte rendu de l’ouvrage d’Akim Oualhaci, Se faire respecter. Ethnographie de sports virils dans des quartiers populaires en France et aux Etats-Unis (Rennes : PUR, 2017), Revue française de sociologie, 58(4) : 711-714.

2016. « Figures fondatrices d’une enquête aux marges » [Founding Figures of an Investigation in the Margins], in Pichon (Pascale), Jouve (Elodie) & Girola (Claudia) (eds.), Le sans-abrisme au temps de la recherche. Enquêtes de terrain et problème public [Research on Homelessness : Fieldwork and Public Problems], Saint-Etienne : PUSE, pp. 195-204.

2015. (avec/with Jules Lafontan) « La boxe, ça casse la vie pauvre ! Entretien avec Jérôme Beauchez » [Boxing against Poor Life. A Conversation with Jérôme Beauchez], Contrepied. EPS-Sports-Cultures, Hors-Série n°13, octobre, pp. 24-25. Pour accéder à l’entretien/To read the interview : http://epsetsociete.fr/La-boxe-francaise

2013. « Entre épreuves de force et rapports de domination : l’étrange corps des boxeurs » [Between Tests of Strength and Relationships of Domination : the Strange Body of Boxers], in Andrieu (Bernard, ed.), L’Ethique du sport [Sport Ethics], Lausanne : L’Âge d’Homme, pp. 690-700.

2012. « Entre deux siècles, deux pays et leurs guerres : fragments d’une genèse des sports modernes en Alsace wilhelminienne (1879-1914) » [Between Two Centuries, Two Countries and their Wars : Fragments for a Genealogy of Modern Sports in Wilhelminian Alsace (1879-1914)], in Robène (Luc, ed.), Le Sport et la guerre, XIXè-XXè siècles [Sport and War, 19th-20th centuries], Rennes : PUR, pp. 489-496.

2012. Book review/Compte rendu de l’ouvrage d’Antoine Lentacker, La Science des institutions impures. Bourdieu critique de Lévi-Strauss (Paris : Raisons d’agir, 2010), L’Homme. Revue française d’anthropologie, 202 : 236-238.

2010. “The Sport Test for ‘Social Integration’” (« L’intégration sociale à l’épreuve des sports »), in Gasparini (William, ed.), Sport and Discrimination in Europe / Sport et discriminations en Europe, Strasbourg : Council of Europe Publishing, pp. 145-147.

2010. « Sport, intégration » [Sport and Social Integration] in Le Breton (David) & Marcelli (Daniel, eds.), Dictionnaire de l’adolescence et de la jeunesse [Dictionary of Adolescence and Youth], Paris : PUF « Quadrige ».

Nb. Liste exhaustive des publications, conférences et communications sur HalSHS [Comprehensive list of publications, conferences and communications on HalSHS] : https://halshs.archives-ouvertes.fr...

PARCOURS ACADEMIQUE/ACADEMIC CAREER OVERVIEW

• Qualifications

2018. Habilitation à diriger des recherches [Accreditation to supervise research], Institut Marcel Mauss, Centre d’Étude des Mouvements Sociaux [Centre for the Study of Social Movements], École des Hautes Études en Sciences Sociales [School of Advanced Studies in the Social Sciences], Paris.

Titre du mémoire/Thesis title : Résister en corps. Une ethnographie de l’adversité [Bodily Resistance. An Ethnography of Adversity]. Soutenance/Viva : 14th November 2017. Garant/Advisor : Daniel Cefaï.

2008. Thèse de doctorat en sociologie et sciences sociales [PhD in Sociology and Social Science], Centre de Recherches et d’Études en Sciences Sociales [Centre for Research and Studies in the Social Sciences], Université de Strasbourg.

Titre de la thèse/Thesis title : L’empreinte du poing dans la manufacture de soi. Pour une anthropologie réflexive du corps pugilistique [The Mark of the Fist in Self-Construction. Towards a Reflexive Anthropology of the Pugilistic Body]. Soutenance/Viva : 25th October 2017. Supervisor : William Gasparini.

• Positions

2018 - ……. Professeur de sociologie et d’anthropologie, enseignant à l’Université de Strasbourg et chercheur au laboratoire Dynamiques Européennes (UMR 7367).

Professor of Sociology and Anthropology, with teaching at the University of Strasbourg and research at the Dynamiques Européennes (European Dynamics) laboratory (CNRS research unit).

2016 - 2018. Élu deux années consécutives par le jury de la section 36 du CNRS (sociologie et sciences du droit) à une délégation de recherche auprès de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux – IRIS (UMR CNRS 8156), EHESS, Paris.

Selected two years in a row by the CNRS (French National Center for Scientific Research) “Sociology and Legal Sciences” board for a research secondment at the Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (Interdisciplinary Research Institute on Social Issues), Paris.

2009 - 2018. Maître de conférences en sociologie et anthropologie, enseignant à l’université de Lyon/Saint-Étienne et chercheur au Centre Max Weber (UMR 5283).

Lecturer in Sociology and Anthropology, with teaching at the University of Lyon/Saint-Étienne and research at the Centre Max Weber (CNRS research unit).

Distinctions et principaux contrats de recherche/ Main research contracts and awards

2018 - 2022. Élu à la Prime d’Encadrement Doctoral et de Recherche par le Conseil National des Universités. 6 000 euros/an. 4 ans.

Awarded the Prime d’Encadrement Doctoral et de Recherche (doctoral supervision and research award) by the French National Board of Universities. 6 000 euros/year. 4 years.

2013 – 2017. Directeur du projet « Les dispositifs de la résistance ordinaire. Pour une sociologie culturelle des situations de domination » (Acronyme : SOCIORESIST). Équipe de 9 chercheurs issus de 6 universités françaises. Recherche financée par l’Agence Nationale de la Recherche dans le cadre de l’appel à projet « Jeunes Chercheuses/ Jeunes Chercheurs » : 258 419 euros.

Project leader for research programme “The mechanisms of ordinary resistance : towards a cultural sociology of situations of domination” (Acronym : SOCIORESIST). Team of 9 researchers from 6 universities across France. Programme funded by the ANR (French National Research Agency) as part of the “Early Career Researchers” call for projects. Awarded 258 419 euros.

INTERVENTIONS DANS LES MÉDIAS/MEDIA INTERVENTIONS (2014-2018)

2018. Émission « Tribu » (RTS La 1ère, Radio suisse romande, 06/06) sur le thème de « La zone » [Special guest on radio programme “Tribu” (RTS La 1ère, Switzerland, 06/06) on “La zone”]. Podcast : https://www.rts.ch/play/radio/tribu...

2018. Émission « Tribu » (RTS La 1ère, Radio suisse romande, 16/03) sur le thème « Pourquoi boxer ? » [Special guest on radio programme “Tribu” (RTS La 1ère, Switzerland, 16/03) on “Why boxing ?”]. Podcast : https://www.rts.ch/play/radio/tribu...

2016. Émission « Un jour en France » (France Inter, 29/02) sur les « valeurs éducatives de la boxe » [Special guest on radio programme “Un jour en France” (France Inter, 29/02) on “The educational value of boxing”]. Podcast : https://www.franceinter.fr/emission...

2016. Émission « Société » (i24news, Tel Aviv-Jaffa, Israël) du dimanche 17 avril, grand dossier consacré au thème « La boxe, un combat pour la mixité » (reportages sur le Jerusalem Boxing Club, où Juifs et Arabes se retrouvent sur le ring, et la boxe féminine en Afghanistan). Discutant : Jérôme Beauchez.

Interviewed for TV programme “Société” (i24news, Tel Aviv-Jaffa, Israel) devoted to societal issues, on April 17. Special topic : “Boxing, fighting for a social mix” (reports on the Jerusalem Boxing Club where Jews and Arabs fight together and on women’s boxing in Afghanistan). Podcast : http://www.i24news.tv/fr/tv/revoir/...

2015. Émission « Babylone » (Espace 2, Radio suisse romande, 16/03) sur « La boxe, le gymnase et leurs hommes » [Special guest on radio programme “Babylone” (Espace 2, Switzerland, 03/16) on the topic “Boxing, the gym and their men”]. Podcast : https://www.rts.ch/play/radio/babyl...

2015. Chronique « Sport matin – La boxe et ses préjugés » dans Le Journal du Matin (RTS La 1ère, Radio suisse romande) du vendredi 20 mars 2015. Invité : Jérôme Beauchez.

Special guest on radio programme “Le Journal du Matin” (RTS La 1ère, Switzerland), March 20, sports section, on the topic of “Boxing and its preconceptions”. Podcast : https://pages.rts.ch/la-1ere/progra... en podcast : https://pages.rts.ch/la-1ere/progra...

2014. Émission « La Tête au Carré » (France Inter, 02/12) sur le thème « L’ethnographie de la boxe. Quand un sociologue enfile les gants » [Special guest on radio programme “La Tête au Carré” (France Inter, 02/12) on the topic “The ethnography of boxing. When a sociologist dons the gloves”. Podcast : http://www.franceinter.fr/emission-...




Cette page a été mise à jour le 15 octobre 2018

URL de la page d'origine : http://sspsd.u-strasbg.fr/Jerome-Beauchez

© FACULTE - Sciences Sociales - 22 rue René Descartes 67084 Strasbourg Cedex
Webmaster : web-sspsd (a) umb.u-strasbg.fr