Université de Strasbourg
Université de Strasbourg

FACULTE - Sciences Sociales



SO10GM53 : Migrations et relations interculturelles

Code du cours : SO10GM53

Intitulé : Migrations et relations interculturelles

Nombre d’heures : 12h

Enseignant : M. Laurent Muller

Modalités d’examen :
- session 1 : 1 oral pour tous
- session 2 : 1 oral

Résumé

Ce cours porte sur les notions de visibilité et d’invisibilité sociale des étrangers. En Alsace, terre d’immigration, la visibilité sociale de l’étranger n’est jamais donnée ni immuable. L’étranger a été tour à tour le Lorrain, le Juif, le Polonais... à présent il est Turc, Arabe ou Laotien... Français un jour, Allemand l’autre, aujourd’hui nous sommes tous Européens ! A Strasbourg, le mise en scène de l’étranger débute par l’exposition coloniale au Wacken en 1924. A présent, c’est entre autres le journal les Dernières Nouvelles d’Alsace qui nous informe du sort réservé aux demandeurs d’asile et sans-papiers du centre de rétention de Geispolsheim... Au niveau de l’espace urbain, les parlementaires et consuls généraux étrangers habitants les beaux quartiers s’opposent symboliquement aux « immigrés » de la cité de l’Ill ou du Neuhof... En matière de politique municipale, passée l’expérience du Conseil Consultatif des Etrangers puis l’érection d’un monument en hommage aux soldats d’Outre-mer à la nécropole de Cronenbourg, le projet de construction d’une mosquée « cathédrale » demeure, lui, en suspend. A l’opposé, la visibilité commerciale des étrangers de la ville affiche son dynamisme du quartier Gare à celui de la Krutenau. Enfin, si dans le tramway seuls des regards furtifs s’échangent entre Strasbourgeois originaires d’ici ou d’ailleurs, mentionnons à l’inverse la multitude des manifestations à l’initiative d’associations d’étrangers et des centres socioculturels favorisant l’échange et les rencontres interculturelles : La fête des peuples à la Meinau, Strasbourg-Méditerranée... Des initiatives salutaires qui, partant du « vivre séparé » pour aller vers le « vivre ensemble », contribuent à un réajustement de la visibilité sociale de l’étranger. Des actions militantes et nécessaires qui vont à l’inverse de la ségrégation et du repli communautaire prôné par les profanateurs de tombes juives et musulmanes... comme par les tenants des intégrismes religieux et politiques, qu’ils appartiennent aux mouvements d’extrême droite ou régionalistes.




Cette page a été mise à jour le 21 avril 2013

URL de la page d'origine : http://sspsd.u-strasbg.fr/spip.php?article1632

© FACULTE - Sciences Sociales - 22 rue René Descartes 67084 Strasbourg Cedex
Webmaster : web-sspsd (a) umb.u-strasbg.fr