Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
12 février 2008
Imprimer cette page

Téléchargements

Des documents ont été mis à votre disposition

(24.7 ko)
Document JPEG mis en ligne le 29 juin 2007

Inégalités et rapports sociaux. Rapports de classes, rapports de sexes.

JPEG - 24.7 ko

L’émergence de la problématique du genre à partir de la fin des années 1970 a coïncidé avec le recul de la problématique des classes. Ce basculement est une manifestation de la tendance récurrente de la recherche, mais aussi des médias et des discours politiques, à expliquer le mouvement des sociétés à partir d’un seul type de rapports sociaux, en écartant les autres.

Le livre de Roland Pfefferkorn, professeur de sociologie à l’université Marc-Bloch de Strasbourg et membre du laboratoire Cultures et sociétés en Europe du CNRS, vise à analyser l’ensemble des rapports qui se nouent entre les divers groupes sociaux, et en premier lieu entre classes et entre sexes. Car les hommes et les femmes entrent en relation de plus d’une manière. Leurs groupes d’appartenance sont multiples : classes, sexes, générations, « races »…

Pour la première fois, un même ouvrage dresse un bilan des principales approches sociologiques des rapports de classes et de sexes. Il débouche sur un ensemble original et fortement argumenté de propositions pour sortir des représentations unilatérales de la société et inscrire ces rapports dans le temps et dans l’espace.

Editions LA DISPUTE Paris - 416 pages, 25 €
Collection « Le genre du monde » dirigée par Danièle Kergoat
ISBN : 978-2-84303-142-7
paru le 21 juin 2007


Table des matières

Introduction générale : L’éclipse des classes, l’émergence du genre

1e partie : Disparition et retour des classes sociales

Introduction :
Vieilles querelles autour des classes
- Marx : une analyse des classes sociales originale
- Deux grands paradigmes opposés : classes ou individus

Chapitre 1 Le paradoxe du tournant néo-libéral : fin des classes dans le discours sociologique et montée des inégalités sociales

De Halbwachs à Bourdieu : une sociologie française classiste
La montée des inégalités sociales en France
- Les inégalités de revenus
- Les inégalités face au logement
- Les inégalités face à l’école
Les enseignements des indicateurs de « progrès social » ou de « fracture sociale »
- L’« Indice de bien-être économique »
- L’indicateur de richesse économique, sociale et écologique nette
- L’ « Indicateur global de Santé Sociale »
- Le « Baromètre des Inégalités et de la Pauvreté »

Chapitre 2 L’étrange occultation des classes sociales et la multiplication des discours de substitution

Individualisme méthodologique et moyennisation.
Individualisation des inégalités sociales et disparition des classes sociales
- Les inégalités (voire l’exploitation) envisagées hors des classes sociales
- Quand le postulat de la « fin » des classes sert à justifier l’abandon des catégories socioprofessionnelles
Classes et rapport social ou exclusion et lien social ?
- L’exclusion un « paradigme sociétal » ?
- Exclusion et « lien social »
L’occultation du conflit
- La sociologie d’inspiration durkheimienne : le conflit oublié ou dilué
- Anthony Giddens, Jürgen Habermas et autres visions apologétiques

Chapitre 3 Le retour des classes

L’éclipse des classes touche à sa fin
Sous les inégalités, les classes
- Système des inégalités et oppositions de classes
- La reproduction des inégalités : le mythe de la mobilité sociale
- Des classes sociales au sens plein du terme
Pendant la « fin des classes », la recherche sur les classes continue.
- La bourgeoisie révélée
- Des ouvriers désenchantés
- Un salariat intermédiaire éclaté
La production des classes sociales : une dynamique objective et subjective

2e Partie L’émergence du genre

Introduction :
Rompre avec le naturalisme : des rapports de classe aux rapports sociaux de sexe
- « L’origine de la famille… »
- « Le Deuxième Sexe ».

Chapitre 4 La Révolution féministe : Penser l’oppression des femmes

Penser la différence ou penser l’inégalité ?
- Un clivage majeur au sein du mouvement des femmes des années 1970
- Un clivage persistant lors du débat sur la parité
- Les termes de l’opposition différentialisme/matérialisme
Patriarcat et mode de production domestique
- Une rupture avec les conceptualisations antérieures
- Le patriarcat : un système autonome ?
- Le mode de production domestique, base économique du patriarcat ?
Le travail domestique : un nouvel objet d’analyse
La dialectique production/reproduction et la division sexuelle du travail
- La dialectique production/reproduction
- La division sexuelle du travail

Chapitre 5 Genre et/ou rapports sociaux de sexe ?

L’émergence du genre
- Une rupture avec le naturalisme
- La prise en compte du pouvoir
- Une polarisation sur le discours
Difficultés et ambiguïtés du concept de genre
- La distinction entre sexe et genre en question
- Quand le genre gomme le conflit, oublie ou dissimule la classe.
- Quand le genre se rapproche du concept de rapports sociaux de sexe
L’analyse en termes de rapports sociaux de sexe
- L’articulation rapports de sexe et rapports de classe
- Des rapports antagoniques
- Le travail levier de la domination… et de l’émancipation

Chapitre 6 Quelles transformations des rapports sociaux de sexe en France ?

Les facteurs de réduction des inégalités entre hommes et femmes
- Une meilleure scolarisation des filles.
- Le développement de l’activité professionnelle des femmes
- La maîtrise de la contraception
Des inégalités maintenues au sein de l’espace domestique :
- Le partage inégal des « tâches ménagères »
- La prise en charge des enfants
- La prise en charge des personnes âgées dépendantes
- La gestion des affaires familiales
L’espace public : un pôle traditionnel d’affirmation du pouvoir des hommes
Ecole et emploi : des inégalités persistantes malgré les avancées
- Des filières de formation toujours fortement sexuées
- Des emplois et des métiers fortement sexués
- Des professions féminisées très typées
Materner et/ou travailler : une contradiction majeure pour les femmes

Conclusion générale :
Articuler les rapports sociaux
Articuler différents niveaux, espaces ou champs de la réalité sociale
Articuler situation objective et subjectivité
Inscrire ces rapports dans le temps et dans l’espace

Un ouvrage de Roland Pfefferkorn.

Mots clés