Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
15 septembre 2016
Imprimer cette page

Téléchargements

Des documents ont été mis à votre disposition

Illustrations cours GERARD (4.6 Mo)
Document PDF mis en ligne le 26 septembre 2016

SO00AM21 : Corps, santé et maladie / démographie

Pour les étudiants de N. à Z.

Enseignante : Mme Bénédicte Gérard

Contenu du cours

L’objectif de ces six heures de cours est d’aborder la question du corps, de la santé et de la maladie du point de vue du démographe. Le cours comprend trois parties. La première est consacrée à la transition sanitaire de la France. La seconde analyse certaines inégalités devant la mort en France. La troisième montre que la diversité des situations démographiques dans le monde entraîne des enjeux en matière de santé publique tout aussi divers.

Introduction :
— Qu’est- ce que la démographie ?
— Objectifs des six heures de cours.

Première partie. La transition sanitaire de la France : évolution de la mortalité depuis le milieu du XVIIIe siècle.

La première intervention est consacrée à la transition sanitaire de la France. Il s’agit de montrer comment et pourquoi à partir du XVIIIe siècle, la mortalité entre dans le champ d’intervention de l’homme et diminue dès lors sans interruption jusqu’à nos jours (hors périodes de guerre). Au cours du temps la donne épidémiologique évolue, modifiant les causes de décès et du même coup les âges de la mort. Les déterminants de cette baisse continue de la mortalité sont nombreux. Ils forment un ensemble technique, socio-économique, culturel et politique complexe où chaque élément interagit avec l’autre. Enfin, si de plus en plus l’âge de la mort devient tardif, ce progrès n’est pas sans soulever de nouvelles questions, notamment celle de la qualité des années de vie gagnées aux grands âges.

1. Le modèle de la transition démographique
2. La montée de la vie moyenne, l’évolution des causes de décès et des âges au décès.
3. Les déterminants de la baisse de la mortalité
4. Allongement de la vie et état de santé de la population.

A lire

CASELLI G. et VALLIN J. (1999), « Quand l’Angleterre rattrapait la France », Population et Sociétés, n°346, mai, INED, 4 p. (consultable sur le site internet de l’INED : www.ined.fr/fichier/t_public...).

CAMBOIS E., LABORDE C., ROBINE J.M. (2008), « La « double peine » des ouvriers : plus d’incapacité au sein d’une vie plus courte », Population et Sociétés, n°41, janvier, INED, 4 p. (consultable sur le site internet de l’INED).

MESLE F. et VALLIN J., (2004), « La transition sanitaires : tendance et perspectives », in CASELLI G., VALLIN J., WUNSCH G. (sous la direction de), Démographie : analyse et synthèse, Tome III. Les déterminants de la mortalité, INED, pp. 439-461.

MESLE F. (2006), « Progrès récents de l’espérance de vie en France : les hommes comblent une partie de leur retard », Population-F, 61(4), INED, pp. 437-462.

Pour en savoir plus :

BIDEAU A., J. DUPAQUIER, J. N. BIRABEN, J. LEONARD, B.P. LECUYER (1995) « La mortalité », in DUPAQUIER J. (sous la direction de ), Histoire de la population française de 1789 à 1914 (tome 3), Quadrige, PUF, pp. 279-350.

ROBINE J.M.,CAMBOIS E. pour l’Action conjointe EHLEIS (2013), « Les espérances de vie en bonne santé des Européens », Population et Sociétés, n°499, avril, INED, 4 p. (consultable sur le site internet de l’INED).

VALLIN .J. (2004), « La transition démographique européenne : 1740-194 », in CASELLI G., VALLIN J., WUNSCH G. (sous la direction de), Démographie : analyse et synthèse, Tome V., Histoire du peuplement et prévisions, INED, pp. 71-116.

VALLIN J et MESLE F.. (2004), « Origine des politiques de santé », in CASELLI G., VALLIN J., WUNSCH G. (sous la direction de), Démographie : analyse et synthèse, Tome VII. Histoire des idées et politique de population, INED, pp. 303-326.

VALLIN J et MESLE F.., (2004), « Politiques de santé. Quelles Stratégies ? Au bénéfice de qui ? », in CASELLI G., VALLIN J., WUNSCH G. (sous la direction de), Démographie : analyse et synthèse, Tome VII. Histoire des idées et politique de population, INED, pp. 327-396.

VALLIN J. (1996), La population française, La Découverte, Coll. Repères, 124 p.

Deuxième partie. Inégalités devant la mort en France

La deuxième intervention est consacrée à l’analyse de certaines inégalités devant la mort en France. En effet, des différences de durée de vie existent à l’intérieur d’un même pays entre des sous-populations définies en fonction de critère d’appartenance divers. Il existe ainsi une nette différence de mortalité entre les femmes et les hommes, même si celle-ci a tendance à se réduire depuis quelques années. On peut également observer des différences sociales de mortalité : certaines catégories socioprofessionnelles mais aussi les chômeurs et les inactifs présentent une surmortalité. Enfin, des différences de durée de vie demeurent d’une région française à l’autre. Elles sont le résultat d’un ensemble complexe de facteurs.

1. Inégalités de sexe
2. Inégalités sociales
3. Inégalités spatiales

A lire

BLANPAIN N. (2016), « Les hommes cadres vivent toujours 6 ans de plus que les hommes ouvriers », INSEE PREMIERE, n°1584, février, INSEE, 4 p. (consultable sur le site internet de l’INED)

BLANPAIN N. (2011), « L’espérance de vie s’accroît, les inégalités sociales face à la mort demeurent », INSEE PREMIERE, n°1372, octobre, INSEE, 4 p. (consultable sur le site internet de l’INED).

CAMBOIS E., LABORDE C., ROBINE J.M. (2008), « La « double peine » des ouvriers : plus d’incapacité au sein d’une vie plus courte », Population et Sociétés, n°41, janvier, INED, 2008, 4 p. (consultable sur le site internet de l’INED).

GAIMARD M. (2005), « Les disparités géographiques de la mortalité en France depuis la Seconde guerre mondiale », in BERGOUIGNAN C., BLAYO C. , PARANT A., SARDON J. P., TRIBALAT M. (édition préparée par), La population de la France. Evolutions démographiques depuis 1946, CUDEP, IEDUB, tomes II pp. 497-520.

INED, « Surmortalité masculine par âge », Graphique du mois n°14, septembre 2007. http://www.ined.fr/fichier/t_telech...

MESLE F. (2004), « Espérance de vie : un avantage féminin menacé ? », Population et Sociétés, n°402, juin, INED, 4 p. (consultable sur le site internet de l’INED).

MESLE F. (2006), « Progrès récents de l’espérance de vie en France : les hommes comblent une partie de leur retard », Population-F, 61(4), INED, pp. 437-462.

MESRINE A. (2000), « La surmortalité des chômeurs : un effet catalyseur du chômage ? », Economie et Statistique n°334, INSEE, pp. 33-48.

MONTEIL C. et ROBERT-BOBEE I. (2005), « Les différences sociales de mortalité : en augmentation chez les hommes, stables chez les femmes », INSEE PREMIERE, n°1025, juin, INSEE, 4 p. (consultable sur le site internet de l’INSEE).

ROBERT-BOBEE I. et MONTEIL C. (2006), « Différentiel sociaux et familiaux de mortalité aux âges actifs : quelles différences entre les femmes et les hommes ? », Economie et Statistique, n°398-399, pp. 1127.

ROBERT-BOBEE I. et CADOT O. (2007), « Mortalité aux grands âges : encore des écarts selon le diplôme et la catégorie sociale », INSEE PREMIERE, n°1122, février, INSEE, 4 p. (consultable sur le site internet de l’INSEE).

Pour en savoir plus :

CASELLI G., VALLIN J., WUNSCH G. (2004), « Troisième partie : La complexité des facteurs de la mortalité différentielle » in CASELLI G., VALLIN J., WUNSCH G. (2004, sous la direction de), Démographie : analyse et synthèse, Tome III. Les déterminants de la mortalité, INED pp. 317-415.

Troisième partie. Inégalités devant la mort dans le monde

La dernière intervention est consacrée à des disparités géographiques à une échelle supra-nationale. L’objectif est de comprendre que la diversité des situations démographiques dans le monde crée des enjeux en matière de santé publique tout aussi divers. Ainsi, en matière de mortalité, les enjeux varient selon les pays ou régions du monde, car les âges et les causes de mortalité ne sont pas identiques. Dans les pays où l’espérance de vie est élevée, les principales causes de décès sont les tumeurs et les maladies cardio-vasculaires. Les enjeux essentiels visent à faire reculer la mortalité aux grands âges. Dans les pays à mortalité importante, encore touchés par les maladies infectieuses, les enjeux essentiels visent toujours à lutter contre la mortalité des enfants et la mortalité maternelle. La question du sida est également à évoquer.

1. Répartition de la population mondiale et généralisation de la transition démographique
2. Niveaux de mortalité et causes de décès

A lire

PISON Gilles (2010), « Le recul de la mortalité des enfants dans le monde : de grandes inégalités entre pays », Population et Sociétés n°463, janvier, INED, 4 p. (consultable sur le site internet de l’INED).

SCHOUMAKER B., TABUTIN D. et WILLEMS M. (2004), « Dynamiques et diversités démographiques dans le monde (1950-2000) », in CASELLI G., VALLIN J., WUNSCH G. (sous la direction de), Démographie : analyse et synthèse, Tome V., Histoire du peuplement et prévisions, INED, pp. 213-247.

SCHOUMAKER B., TABUTIN D. et WILLEMS M. (2004), “VII. Le sida et ses conséquences démographiques », Dynamiques et diversités démographiques dans le monde (1950-2000), in CASELLI G., VALLIN J., WUNSCH G. (sous la direction de), Démographie : analyse et synthèse, Tome V., Histoire du peuplement et prévisions, INED, pp. 213-240.

VALLIN .J. (2004), « De la mondialisation de la transition au retour des incertitudes » (1940-2000), in CASELLI G., VALLIN J., WUNSCH G. (sous la direction de), Démographie : analyse et synthèse, Tome V., Histoire du peuplement et prévisions, INED, pp. 117-170.

Pour en savoir plus :

CHASTELAND J.C., CHESNAIS J.C (2002), La population du monde, Géants démographiques et défis internationaux, Les cahiers de l’INED n°149, INED, 768 p.

ROLLET C. (2006), La population du monde, Larousse, 128 p.

VALLIN Jacques (1995), La population mondiale, La Découverte, Coll. Repères, 127 p.

Accéder au supplément au cours sur l’espace protégé : Exemples de question posée à l’examen.

Mots clés

Démographie