Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
16 novembre 2017
Imprimer cette page

Téléchargements

Des documents ont été mis à votre disposition

Plaquette du parcours (260.9 ko)
Document PDF mis en ligne le 16 novembre 2017

Parcours "Ville, environnement et sociétés" du Master Sociologie 2018-2023

Ville, environnement et sociétés

Objectifs du parcours VES et compétences à acquérir :

Former des professionnels de l’urbain et des territoires dans l’esprit du développement durable et de la politique de la ville, capables de remplir une fonction de facilitateur dans des projets urbains et des politiques locales ; et des chercheurs ou ingénieurs d’étude sur ces problématiques.

Tout projet se construit autour de scénarii multiples qui mettent en présence des intérêts et des groupes sociaux opposés. Les analyser suppose de détenir une triple compétence : analytique – mettant à profit les outils conceptuels des sciences sociales –, méthodologique pour conduire des études sociologiques ou des missions de terrain, relationnelle pour créer un espace public de débat. Ceci concerne aussi bien la gestion de l’environnement, les relations à la nature, les rapports urbain/rural, l’intercommunalité, l’organisation des villes et des quartiers, l’habitat, les transports, les services urbains, les inégalités socio-économiques, les rapports interculturels, notamment dans une perspective de démocratie locale et de mobilisation citoyenne.

Trois grands types de débouchés s’ouvrent à l’issue du parcours :

- les métiers de chefs de projet, chargés de mission ou ingénieur d’étude, en développement territorial (urbain et rural), politique de la ville, environnement et développement durable

- la fonction publique territoriale, après concours

- la poursuite en doctorat, mention Sociologie ou Urbanisme (sections CNU 19 ou 24).

Les employeurs potentiels sont :

- les collectivités et organismes publics

- les organismes de logement social, centres sociaux/culturels, associations de médiation

- les services et associations d’environnement, Parcs naturels régionaux

- les bureaux d’étude et de conseil, les agences d’urbanisme

- des entreprises privées du secteur du développement durable (énergies renouvelables, etc.) et de l’économie sociale et solidaire

- les institutions de recherche : Universités, Écoles d’architecture, CNRS, INRA, IRSTEA, IRD, et agences (ADEME, CSTB).

PDF - 260.9 ko
Plaquette du parcours

Mots clés