Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
26 décembre 2014
Imprimer cette page

Dejan Jovanov

Courriel : jovanovd (a) gmail.com

Laboratoire de rattachement : L’UMR7367 « Dynamiques Européennes » MISHA : 5, allée du général Rouvillois CS 50008 67083 STRASBOURG cedex

Sujet de thèse :

L’Orthodoxie serbe au carrefour : entre la tradition(alisme) et les courants contemporains de l’européanisation « Les imaginaires de la nation serbe, de l’Occident et des valeurs universelles véhiculées dans le monde occidental créées au sein de la revue ‘Orthodoxie’ (Pravoslavlje), publiée par l’Eglise Orthodoxe Serbe dans la période 1991 -2010 »

Directeurs de thèse :
Anne-Sophie Lamine (Université de Strasbourg)
Žolt Lazar (Université de Novi Sad, Serbie)

Date de 1ière inscription en thèse : Novembre 2008

Résumé du projet de thèse

L’Orthodoxie serbe est marquée par les aspects traditionnels et culturels de la religiosité. Ses aspects sont en même temps des éléments soudant de la communauté orthodoxe serbe et de la nation en sens large, vu que l’identité ethnique et nationale des Serbes sont interconnectés et inséparables. L’Eglise Orthodoxe Serbe jouait un rôle majeur dans la sauvegarde et la protection de la nation serbe depuis des siècles. Dans cette thèse je tente à démontrer comment les imaginaires de la nation serbe, de l’Occident et des valeurs universelles (démocratie, droits de l’homme et tolérance) créés au sein de la revue ‘Orthodoxie’, publiée par l’Eglise Orthodoxe serbe, ont pour le but la sauvegarde et la protection de la position sociale de l’Eglise dans la société serbe et de ses intérêts en tant qu’une institution religieuse. Cette ‘résistance’ aux changements construit des imaginaires sociaux qui se vendent comme des représentation sociales et ont la tendance à (ré)devenir la vision dominante de l’avenir de la société serbe. J’étudie le discours qui apparait dans la revue ‘Orthodoxie’ et les acteurs qui contribuent à cette revue pour pouvoir démontrer la nature des créations des imaginaires sociaux et leurs tentatives de se présenter aux public et dans la sphère publique comme les courants de pensée dominante concernant la nation serbe, l’Occident et les valeurs universelles.

Diplômes obtenus

Le défi européen en Serbie : entre l’européanisation de l’action publique et la politisation de l’intégration européenne (Institut d’Etudes Politiques, Strasbourg, Master 2 : « Sciences politique en Europe », 2007/2008).

Transformation organisationnelle du G17 plus : du « think-tank » au parti politique : une étude de cas (Institut d’Etudes Politiques, Strasbourg, Master 2 : « Sciences sociales du politique », 2006/2007).

La langue française comme « capital symbolique » en tant que langue étrangère - un exemple de (re)production des élites culturelles locales (Institut d’Etudes Politiques, Strasbourg, Master 2 : « Sciences sociales du politique » (mémoire de recherche secondaire).

Les aspects culturels et symboliques de la mondialisation économique et ses implications dans la Serbie (Université Novi Sad, Serbie, Faculté des lettres, département de la sociologie, 2004/2005)

Colloques et publications

‘L’Européanisation des sociétés et des territoires post-yougoslaves : faire avec l’Europe ?, MMSH, Aix-en-Provence, (janvier 2013) : L’image du terme ’Européanisation’ dans le discours de la revue « Orthodoxie » publiée par Eglise orthodoxe serbe.

‘Habiter l’espace post-yougoslave’, séminaire européen de recherche, Tours, (juin 2012) : Distance(s) ethnique(s) en Voïvodine : les frontières définies par une demande à la reconnaissance sociale, article présenté ensemble avec M Ristić.

Voïvodine, concurrence des citoyennetés, publié sur : http://www.regard-est.com/home/brev... (coredigé avec M MENAGER-ARANYI), (2011).

Financement :

sans financement

Mots clés