Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
18 octobre 2017
Imprimer cette page

Téléchargements

Des documents ont été mis à votre disposition

(111.4 ko)
Document JPEG mis en ligne le 13 septembre 2015

Pendant la "Manif pour tous" (37.5 ko)
Document JPEG mis en ligne le 13 septembre 2015

Militantismes politiques et religieux

Code du cours : SO10EM7L

Intitulé : Militantismes politiques et religieux

Nombre d’heures : 24h Le cours a lieu le jeudi de 16h à 18h en salle 5313

Enseignante : Mme Marie Balas

Évaluation : un exposé sur dossier + un commentaire sociologique sur un document d’actualité.


Militantismes politiques et religieux

ZADdistes, Femen, Pussy Riot, Bonnets Rouges, Manif pour tous... : comment proteste-t-on aujourd’hui ? De la gauche à l’extrême-droite, qu’est-ce que s’engager en faveur d’une cause ?

Ce cours sur le militantisme analysera d’abord (12 séances) les formes de la mobilisation dans l’espace public et politique contemporain, à la lumière de ce que nous enseignent les sociologies historique et politique sur l’art de porter la voix, d’engager son corps et d’élaborer un message en vue de le défendre.

En articulant l’empirisme et la réflexion théorique, le cours discutera l’hypothèse d’un « nouveau » répertoire d’action collective analysera les évolutions contemporaines du militantisme. Plus largement, on évoquera les apports de la sociologie politique sur les engagements contemporains, qu’ils soient militants ou associatifs.

Dans divers cas, l’engagement enrôle des motifs religieux, pour les détourner à des fins de contestation ou les invoquer à l’appui d’un combat éthique, social ou politique.

Pendant la "Manif pour tous"

Ainsi en France récemment avec la Manif pour tous et ses diverses déclinaisons, qui s’appuient en partie sur des ressources acquises dans la socialisation religieuse (scoutisme, discipline collective, prosélytisme…) et défendent une conception traditionaliste de la vie sociale. Ainsi plus généralement en Europe des luttes anti-"gender", mais aussi de la tradition de l’humanitaire, du pacifisme militant ou des luttes contemporaines en faveur des migrants.

En deuxième partie (12 séances) et par l’analyse de dossiers liés à l’actualité, le cours explorera ainsi ces "enrôlements" du religieux dans l’engagement militant.

Qu’est-ce que militer aujourd’hui ? 1. sociologie des formes contemporaines de mobilisation, leur héritages et leurs évolutions 2. regard sur l’enrôlement des motifs religieux dans les engagements militants.

Mots clés