Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
17 mai 2016
Imprimer cette page

Téléchargements

Des documents ont été mis à votre disposition

(43.2 ko)
Document PNG mis en ligne le 17 novembre 2014

Marie Balas

Titre : Maître de Conférences

PNG - 43.2 ko

Bureau : 224 - MISHA, allée du Général Rouvillois

Permanence : Sur rendez-vous

Mail : balas@unistra.fr

Rattachement : Laboratoire "Dynamiques Européennes"

Enseignements

Licence 1e et 2e année
— TD Textes [SO00DM18 et SO00BM13]
— Méthodologie du Travail Universitaire

Licence 3e année
— Militantismes politiques et religieux - SO10EM7L
— Hommes et femmes dans les sociétés contemporaines - SO10EM7G

Master 1re année
— Luttes pour la reconnaissance - SO10HM7C
— Anglais - SO10GM31

Master 2e année
— Anglais - SO14KM31

Domaines de recherche

Sociologie des religions, sociologie politique du religieux.
- Politisation des acteurs confessionnels : carrières militantes, répertoires d’action, ethnographie des mobilisations publiques.
- ONG confessionnelles et médiation internationale. Actuellement responsable du programme de recherche IdEX « PolCa » : « La politisation de la jeunesse catholique dans l’après mariage pour tous : processus et influences ».

Publications

Chapitres d’ouvrages

• « L’échec d’un interventionnisme "prophétique" : la "Plate-forme de Rome" pour l’Algérie (1994-1995) », in KAOUÈS Fatiha et LAAKILI Myriam, Prosélytismes. Nouvelles avant-gardes religieuses, Paris, CNRS Éditions, 2016, pp. 139-157.

• « Le pluriel “civilisé” : Sant’Egidio, une grammaire pluraliste ? », in LAMINE A-S. dir., Quand le religieux fait conflit. Désaccord, négociations ou arrangements, Rennes, PUR, 2014, pp. 201-211.

• « Quand la sémantique du “miracle” dépolitise une médiation : la carrière d’un motif thaumaturgique », in BEN-HOUNET Y., LEFRANC S., PUCCIO-DEN D., Justice, religion, réconciliation, Paris, L’Harmattan, 2014, coll. « Religions en question », pp. 153-166.

• « La Communauté de Sant’Egidio. Sociologie d’un “nouveau joueur” dans l’espace politique et religieux international : enjeux et choix méthodologiques », in Quaderno 56, Università di Trento, 2011.

• « Sociologie d’une diplomatie : décrire l’internationalisation de Sant’Egidio » in DURIEZ B., MABILLE F., ROUSSELET K. dir., Les ONG confessionnelles. Action internationale et religion, Paris, L’Harmattan, 2008, coll. « Religions en questions ».

• « Sociology in Italy » et « The University System in Italy » (avec Polizzi E.), in Milhaud O., Krichewsky L., Pettinaroli L., Scott M. (dir.), A Student’s Guide to European Universities, Budrich Publishers, 2011. Première édition en français, des mêmes auteurs : Guide de l’Étudiant Européen en Sciences Sociales – Erasmus, Paris, Belin, 2007, coll. Mappemonde.

Publications à comité de lecture

• « "C’est différent des diplomates et des chercheurs". Genèse et institutionnalisation d’un hybride : les médiations de Sant’Egidio », in Les Champs de Mars, numéro « Religieux et recherche stratégique » coordonné par Philippe PORTIER et Frédéric RAMEL, n°26, mars 2015, pp. 136-151.

• « Un pluralisme sans conflits. Sant’Egidio, diplomatie et religion », Terrain. Revue d’ethnologie de l’Europe, numéro 51, « Religion et politique », septembre 2008.

• « Dire la pace per farla : il dialogo interreligioso a Sant’Egidio », Etnografia e metodi qualitativi, Il Mulino, Bologne, no. 1, février 2008.

Parcours académique

Doctorat de sociologie, École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et Université de Trente : « Sant’Egidio, de la protestation militante à la médiation internationale. Sociologie d’un acteur émergent de la diplomatie informelle. » Mention très honorable avec les félicitations à l’unanimité du jury (12/2012).

Séjours de recherche, distinctions et bourses

Boursière de l’École Française de Rome (novembre-décembre 2004 ; septembre 2005).

Bourse L. Forest de la Chancellerie des Universités de Paris (2006).

Bourse Jean-Walter Zellidja de l’Académie Française (2006).

Visiting fellow à l’Université Rome III dans le cadre de la bourse Égide du Ministère des affaires étrangères (janvier 2007 - avril 2007).

Mots clés