Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
16 avril 2013
Imprimer cette page

Célia Gissinger

Mail : celia.gissinger(a)misha.fr

Titre : Docteure

Laboratoire de rattachement : Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe, UMR 7236

Thème de recherche : Sociologie du droit, analyse des conflits, médiation, méthodologie qualitative.

Enseignements 2011/2012

- Méthodologie universitaire - SO00AU2
- Analyse et gestion des conflits (IFCS)

Sujet de thèse

La conversion démocratique : approche sociologique du jury populaire en Cour d’assises

Directeur de thèse : Philippe Breton

Date de 1ière inscription en thèse : Octobre 2009

Résumé du projet de thèse :
Notre thèse se propose, à partir du terrain des jurys populaires en procès d’assises, d’aborder les questions de la démocratie et de ses modalités concrètes de mise en œuvre. La procédure par tirage au sort sur la liste électorale est une représentation forte du principe démocratique et sans doute la plus ancienne qui existe dans les sociétés occidentales. Par ailleurs, sa procédure d’audition dans un débat contradictoire permet d’analyser l’évolution d’un jugement dont l’issue reste incertaine. L’hypothèse que nous proposons est qu’une procédure, qui garantie la participation citoyenne ainsi qu’un débat contradictoire, entraine chez ses participants, sans compétences spécifiques, une conversion démocratique. À partir d’entretiens basés sur une méthodologie qualitative spécifique à la sociologie, effectués avec d’anciens jurés d’assises et des présidents de Cour d’assises, nous nous proposons analyser les effets que peut produire une participation démocratique sur les participants eux-mêmes. S’interroger sur ces effets permet de poser concrètement la question suivante : qu’elle est la légitimité à donner une part du pouvoir judiciaire à la population ? Alors que de nombreux auteurs, tels que Marcel Gauchet ou Pierre Rosanvallon, parlent d’une crise de nos démocraties, l’expérience du jury populaire nous semble particulièrement opportun pour réinterroger son fonctionnement.

Financements éventuels : Contrat doctoral UdS, mission enseignement.

Publications, communications :

Publications :
- Gissinger Célia. « Nicolas Ducournau, Jocelyn Lachance, Louis Mathiot, Meryem Sellami (dir.). La recherche d’extase chez les jeunes », Revue des sciences sociales, 2011, n°45, pp. 190-191.
- Gissinger Célia et Breton Philippe. « Les conseils de quartier, un révélateur des difficultés d’émergence du nouveau « pouvoir consultatif » », Revue communication & organisation, 2010, n°35, pp. 125-136.
- Gissinger Célia. « De la pédagogie en audience correctionnelle. Le point de vue des magistrats et des avocats », Revue européenne d’insertion sociale, 2009, vol. 3, pp. 57-72.
- Didier Boutillier, Patrick Colin, Marie Fleck, Florence Fonds-Montmaur, Célia Gissinger, Elisabeth Itofo, Emily Trombik, « Le risque, les victimes et la justice : le procès Pourtalès », Revue des Sciences Sociales, 2007, n°38, p. 84-93.

Communication :
- « La participation du public : des jurys populaires en procès d’assises à la démocratie participative », Paris, GIS Participation du public, décision, démocratie participative, 18 octobre 2011.
- « Le procès d’assises et la faculté de juger : entre connaissance d’expert et connaissance citoyenne », Paris, Association Française d’Ethnologie et d’Anthropologie, 21-24 septembre 2011.
- « L’impact de la participation citoyenne sur l’institution judiciaire : une innovation en audience correctionnelle ? », Grenoble, Association Française de Sociologie, RT 40 : sociologie des institutions, 6 juillet 2011.
- « Recherche de sens et conflit de représentations chez les jurés populaires en Cour d’Assises », Nantes, Centre de Recherche sur les Conflits d’Interprétation, 3 décembre 2009.
- « Les effets de la participation citoyenne sur le processus décisionnel dans les procès d’assises », Lyon, GIS Participation du public, décision, démocratie participative, 27 novembre 2009.
- « Quelle identité pour le prévenu en audience correctionnelle ? », Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 1er octobre 2009.
- « Le conflit et ses modes de résolution : entre vengeance privée et justice pénale », Strasbourg, Ecole doctorale des Sciences de l’Homme et des Sociétés, 13 juin 2009.
- « L’expérience de la démocratie participative du jury d’assises : un mode de résolution du conflit », Mulhouse, Ecole Doctorale Humanités, 29 mai 2009.
- « Magistrats et avocats : quelle pédagogie en audience correctionnelle ? » Strasbourg, Laboratoire Culture et Société en Europe, 16 janvier 2009.

Mémoires

« Le procès correctionnel comme pièce pédagogique. Approche sociologie du Tribunal de grande Instance de Strasbourg », Université Marc Bloch.

Etudes suivies et diplômes obtenus

- Master de sociologie Recherche, mention Bien.
- Organisation de la 2e journée doctorale de l’école doctorale des sciences humaines et sociales, « Interroger les frontières mentales. Enjeux et méthodes », Université de Strasbourg, Strasbourg, 8 avril 2011.

Mots clés