Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
12 septembre 2016
Imprimer cette page

Téléchargements

Des documents ont été mis à votre disposition

SO14KM23_Sciences soc & genre (276.9 ko)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2013

SO14KM2C : Genre et rapports sociaux de sexe

Code du cours : SO14KM2C

Intitulé : Genre et rapports sociaux de sexe

Nombre d’heures : 24h

Enseignant : M. Roland PFEFFERKORN

1ère séance de cours : (présence indispensable à la 1ère séance) : vendredi 16 septembre 2016 de 9h à 12h salle (à vérifier sur l’emploi du temps) ; les autres séances seront indiquées ce jour.

2e séance : vendredi 23 septembre de 9h à 12h salle (à vérifier sur l’emploi du temps) …

Modalités d’examen :

examen ou note de synthèse selon les cas (cf livret-guide master 2016-2017)

session1 : écrit 3h – tirage au sort entre les 2 cours A et B (choisis au moment de l’I.P.) note de synthèse pour le cours C (choisi au moment de l’I.P.)

Session2 : oral – tirage au sort entre les 2 cours A et B (choisis au moment de l’I.P.) note de synthèse pour le cours C (choisi au moment de l’I.P.)


Objectifs

Dans un premier temps l’objectif sera de travailler les principaux acquis de la sociologie critique féministe. L’accent sera notamment mis sur les conceptualisations en termes de genre et de rapports sociaux de sexe élaborées à partir des années 1970.

Dans un second temps, il s’agira de questionner au regard du genre et des rapports sociaux de sexe les travaux des « grands » auteurs comme Durkheim, Weber, Marx, Bourdieu, Foucault et d’autres.

« À partir de quel moment, de quels éléments, de quels objets, la question de la définition et/ou de l’opposition du masculin et du féminin apparaît-elle dans le cheminement intellectuel des auteurs retenus ? À quel moment la question du genre affleure-t-elle et a-t-elle une influence sur l’œuvre, parfois sans être traitée en tant que telle ? (…) Quelle place les différences de sexe occupent-elles dans les travaux de Durkheim, Mauss, Marx ou Elias ? À partir de quels objets le genre apparaît-il dans le cheminement intellectuel d’auteurs aussi divers que P. Bourdieu, L. Boltanski, B. Latour ou A. Touraine ? Quels sont les impensés et les présupposés sexués des concepts et catégories d’analyse de ces auteurs ? Et, inversement, comment ces concepts peuvent-ils nous aider à penser les hiérarchies et les inégalités de sexe, la constitution des identités et les enjeux de la sexualité dans nos sociétés ? »

(Introduction à Sous les sciences sociales, le genre. Relectures critiques de Max Weber à Bruno Latour, La Découverte, 2010).

C’est à partir d’une telle grille d’analyse que les productions des auteurs masculins, et singulièrement des « grands » auteurs consacrés comme Durkheim, Weber, Marx, Bourdieu et d’autres, seront questionnées en s’appuyant plus particulièrement sur l’ouvrage cité qui n’a pas pour ambition de dénoncer le sexisme de tel auteur ou de telle théorie, mais de montrer comment le genre travaille la production intellectuelle en sciences sociales, que celles-ci le thématisent explicitement ou non. D’autres travaux avaient déjà dans le passé entrepris de telles relectures critique en particulier les théories et les impensés de Lévi-Strauss et Freud ont permis à Gayle Rubin de fonder une critique de l’économie politique du sexe ; Nicole-Claude Mathieu, à partir des textes de Maurice Godelier et de Pierre Bourdieu, a mis en évidence l’androcentrisme de ceux-là mêmes qui s’attachent à analyser les rapports sociaux entre femmes et hommes.

Programme provisoire 2016-2017

Premières séance :

Ces séances seront notamment centrées sur les thèmes suivants :
- La rupture avec le naturalisme.
- Les principaux apports des féminismes des années 1970/1985 et de la sociologie critique féministe : les nouvelles conceptualisations.
- L’émergence du genre et les analyses en termes de rapports sociaux de sexe.
- L’articulation des rapports sociaux.

Séance suivantes :

Le choix des auteurs à retenir sera discuté collectivement (voir la table des matières du livre Sous les sciences sociales, le genre). Première liste non limitative (dans le désordre) :

Émile Durkheim et l’unité organique de la société conjugale

Claude Lévi-Strauss et l’échange des femmes

Karl Marx : en quoi peut-il contribuer à comprendre le genre ?

Max Weber, la cage d’acier et les dames

Pierre Naville et la division du travail entre les sexes : le système productif en dernière instance

Pierre Bourdieu et les rapports entre les sexes

Foucault : sujet et pouvoir

Bibliographie de base

CHABAUD-RYCHTER Danielle, DESCOUTURES Virginie, DEVREUX Anne-Marie, VARIKAS Eleni (coord), Sous les sciences sociales, le genre. Relectures critiques de Max Weber à Bruno Latour, Paris, La Découverte, 2010.

CLAIR Isabelle, Sociologie du genre, Paris, Armand Colin, coll. « 128 », 2012.

DELPHY Christine, L’ennemi principal, tome 1, Economie politique du patriarcat, Paris, Syllepse, 1998 ; tome 2, Penser le genre, Paris, Syllepse, 2000 [réédit. 2009].

HIRATA H., LABORIE F., LE DOARE H., SENOTIER D. (coord.), Dictionnaire critique du féminisme, Paris, PUF, 2004, 2e éd.

KERGOAT Danièle, Se battre disent-elles…, La Dispute, collection « Le genre du monde », 2012.

PFEFFERKORN Roland, Genre et rapports sociaux de sexes, Lausanne, Page deux collection « Empreinte », 2012. [rééd. Ville Mont-Royal (Québec), M éditeur, collection Mouvements, 2013]

Bibliographie complémentaire

BIHR Alain et PFEFFERKORN Roland (dir.), Dictionnaire des inégalités, Armand Colin, 2014. Voir les nombreuses entrées pertinentes par rapport aux questions abordées dans ce cours.

DUNEZAT Xavier, HEINEN J., HIRATA H., PFEFFERKORN R. (dir.), Travail et rapports sociaux de sexe. Rencontres autour de Danièle Kergoat, L’Harmattan, collection Logiques sociales, 2010.

GUILLAUMIN Colette, « Femmes et théories de la société : remarques sur les effets théoriques de la colère des opprimées », Sociologie et sociétés, n° 2, 1981,
en ligne : http://www.erudit.org/revue/socsoc/...

MATHIEU Nicole-Claude, L’anatomie politique. Catégorisations et idéologies du sexe, Paris, Côté-femmes Editions, 1991. Réédition Éditions iXe, 2013.
Présentation de L’Anatomie politique sur le site Multitudes. Voir aussi :
en ligne : http://www.editions-ixe.fr/sites/de...

MATHIEU Nicole-Claude, « Bourdieu ou le pouvoir auto-hypnotique de la domination masculine », Les Temps modernes, n° 604, mai-juin-juillet 1999, p. 286-324. Repris dans Nicole-Claude Mathieu, L’Anatomie politique 2. Usage, déréliction et résilience des femmes, Paris, La Dispute, coll. « Le genre du monde », 2014.

PFEFFERKORN R., Inégalités et rapports sociaux. Rapports de classes, rapports de sexe, Paris, La Dispute, 2007.
Lire l’introduction et les pages 203 à 392.

RUBIN Gayle, « L’économie politique du sexe : transactions sur les femmes et système sexe/genre », Les cahiers du Cedref, n° 7, 1998,
en ligne : http://cedref.revues.org/171.

Revues spécialisées

- Cahiers du genre : http://cahiers_du_genre.pouchet.cnrs.fr/

Voir dans différents numéros la rubrique : lecture d’une œuvre …

- Nouvelles questions féministes : http://www.unil.ch/liege/page56833.html

- Travail, genre et sociétés : http://www.tgs.cnrs.fr/

Mots clés