Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
9 juin 2011
Imprimer cette page

Téléchargements

Des documents ont été mis à votre disposition

Ville-environnement (22 ko)
Document JPEG mis en ligne le 19 mai 2011

2011 - Villes, environnement et transactions démocratiques - Philippe Hamman

Ville-environnement

Philippe Hamman / Jean-Yves Causer (dir.)

VILLE, ENVIRONNEMENT ET TRANSACTIONS DÉMOCRATIQUES
Hommage au Professeur Maurice Blanc

Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2011. 289 p., 3 ill.
EcoPolis. Vol. 12
Directeur de collection : Marc Mormont


Dans la vie quotidienne, de nombreuses activités nécessitent des échanges, des négociations ou des transactions. Parce que les sciences sociales négligeaient l’importance de ces actes courants, leur dimension conflictuelle était perçue comme irrationnelle, nuisible ou pathologique. Le concept de transaction sociale, au cœur de l’ouvrage, comble ce manque. Cet ouvrage rend hommage au sociologue de la transaction sociale, Maurice Blanc, ainsi qu’à ses prédécesseurs : Jean Remy et Liliane Voyé.
Ce volume analyse trois niveaux de concessions réciproques, ou de transactions. D’abord, celles entre individus et groupes sociaux qui cohabitent dans un même espace, avec leurs cultures et leurs modes de vie : agriculteurs et chasseurs, Roms et habitants de la banlieue, etc. Ces transactions permettent de sortir du conflit entre « bons » et « mauvais » voisins. Ensuite, les transactions entre gouvernants et gouvernés, quelquefois avec la médiation d’intervenants sociaux. Enfin, dans les coalitions au pouvoir, municipales ou associatives, les transactions qui débouchent sur des compromis pratiques, malgré les désaccords sur les valeurs. Sans transactions sociales, la démocratie et le développement durable restent des coquilles vides.
Chez le même éditeur, un autre volume se concentre sur les transactions dans les champs du travail et de la formation.


Contenu

- Philippe Hamman : Introduction. Ville, démocratie, environnement et transactions : éléments de dialogue
- Nicolas Bué : Transiger avec la transaction ? Apports et limites de la notion de « transaction sociale » pour la compréhension des échanges entre associés-rivaux dans une coalition de gouvernement municipal
- Abdelhafid Hammouche : Les recompositions de la pratique professionnelle. L’exemple de l’appropriation des dispositifs de la politique de la ville par les travailleurs sociaux
- Catherine Delcroix : Prévenir et résoudre les conflits. Deux générations de médiatrices socioculturelles en action
- Maximiliano Soto : Reconnaissance et transaction sociale dans l’espace urbain patrimonial. Processus de valorisation et dévalorisation à Strasbourg et à Valparaíso
- Tom Storrie : La société civile, lieu de transactions identitaires
- Juan Matas : Transaction sociale et politique au Chili après la fin de la dictature
- Pierre Hamel : La participation citoyenne à l’épreuve de la gouvernance et du débat public
- Léa Longeot : Le projet en tant que processus démocratique et en tant qu’espace transactionnel de reliance
- Coralie Mounet : Les postures microsociales, enjeu et moteur actuels d’une bonne gouvernance ? Conflits autour du loup et du sanglier dans les Alpes françaises
- Carole Waldvogel : Les transactions sociales dans le secteur des associations qui s’occupent d’environnement
- Éric Navet : Reconnaissance, reliance et transactions. Les mots pour le dire et l’échange de biens dans les sociétés traditionnelles amérindiennes
- Philippe Hamman : Les espaces intermédiaires du développement durable urbain. « Ville durable » et transactions sociales
- Florence Rudolf : Sociologie des transactions sociales et sociologie de la traduction. Des approches complémentaires ou en compétition ?
- Maurice Blanc : Postface. Espaces et transactions sociales.

Philippe Hamman est professeur des universités en sociologie à l’UFR des Sciences sociales de l’Université de Strasbourg, où il est directeur-adjoint du Centre de recherche et d’étude en sciences sociales (CRESS, EA 1334) et co-responsable du Master mention Urbanisme et aménagement. Ses recherches portent sur la sociologie de la ville, de l’environnement et des relations de travail, dans le rapport aux transformations des échelles de pertinence de l’action publique en France et en Europe.

Jean-Yves Causer est maître de conférences en sociologie à l’UFR des Sciences sociales, économiques et juridiques de l’Université de Haute-Alsace. Membre de l’équipe de direction du CRESS (EA 1334) et spécialisé en sociologie du travail, ses travaux ciblent, d’une part, les discriminations et plus largement les violences en situation de formation ou de travail et, d’autre part, les mobilisations collectives.


Lien vers le site de l’éditeur

http://www.peterlang.com/index.cfm?vLang=F&vID=21678

Mots clés