Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
23 septembre 2011
Imprimer cette page

Lukasz CZARNECKI

Mail : ,

Laboratoire de rattachement : Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe

Thème de recherche : Sociologie

Enseignements

- Université Jagellone de Cracovie (Pologne)
- Université d´Orléans (France)
- Université National Autonome du Mexique (Mexique)

Sujet de thèse :

« Déchiffrer et analyser des conceptions officielles de la pauvreté au Mexique. Comment réduire la pauvreté et les inégalités ? »

Directeurs de thèse : Prof. Roland Pfefferkorn

Date de 1ière inscription en thèse : octobre 2009

Résumé du projet de thèse

Ma thèse cherche à analyser la conception officielle de la pauvreté au Mexique, en comparant les conceptions qui dominent dans les niveaux fédéral (national) et local (comme le District Fédéral de Mexico par exemple). J’observerai donc ces conceptions aux deux échelons d’organisation dans les institutions de l’État (institutions fédérales) et dans les institutions des collectivités locales (comme le District Fédéral). J’essaierai aussi de voir les changements qui sont intervenus car il s’agit aussi d’analyser les effets du tournant néolibéral au Mexique qui influence directement ces conceptions officielles de la pauvreté. Dans le contexte contemporain mexicain il est important de distinguer deux conceptions officielles en comparant les deux niveaux : fédéral (national) et local. La conception officielle de la pauvreté de Conseil national de l’évaluation de la politique sociale (Consejo Nacional de Evaluacion de la Politica Social, CONEVAL) se situe au premier niveau. Au second niveau on trouve notamment la conception de la pauvreté du District Fédéral et de l’institution responsable de l’évaluation et de la mesure de la pauvreté : Conseil d’évaluation du développement social du District Fédéral (Consejo de Evaluacion del Desarrollo Social del Distrito Federal, Evalua DF). Les conceptions officielles de la pauvreté entrent en relation avec les autres conceptions. C’est pourquoi il est indispensable de montrerai sur les différentes conceptions de la pauvreté observées dans le passé et dans la période actuelle (conceptions libérales, chrétiennes, social-démocrates, marxistes, celles de la Commission Économique pour l’Amérique Latine – CEPAL - et celles du Programme des Nations Unies pour le développement - PNUD). Dans ce contexte, nous pourrons se répondre au question scientifique : De quel point les échanges institutionnels sur les deux échelons d’administration fédéral (national) et local se concouront véritablement à réduire la pauvreté et les inégalités au Mexique ?

Publications, communications

« La concepción de la pobreza en el modelo neoliberal. ¿Cómo entender la lucha contra la pobreza en México ? », Colegio de la Forntera Norte, Tijuana (à paraître prochainement)

« Le salaire minimum dans la transformation néolibérale d’État-Providence au Mexique », Revue Interrogations ?, Université de Franche-Comté/Besançon, numéro 12 : Quoi de neuf dans le salariat ?, 2011.
http://www.revue-interrogations.org/

« Le secteur informel au Mexique dans le contexte de l’Amérique Latine entre 1980-2009 », Les Mondes du Travail. Les Formes et les dynamiques du travail informel, printemps/été 2011, numéro 9, pp. 109-122.

« La pauvreté dans le discours de l’État de droit au Mexique. Du paradigme des droits sociaux à travers d’une approche philosophique de la déconstruction des conceptions officielles de la pauvreté », Estudios Latinoamericanos. La revue de la Société de Pologne d’Étude de l’Amérique Latine, 2010, Vol. 30, pp. 25-42.

« Les oubliées pour les oubliés ? H’mong a Vietnam et la question mexicaine sur le sujet de la méthode ethnographique de Nguyen Tu Chi ». Estudios de Asia y África, El Colegio de México, 2011, Vol. XLVI, numéro 144 (1), pp. 195-221.

Recensions :

Estudios sociológicos, Performative Democracy. Elzbieta Matynia. The Yale Cultural Sociology Series, Paradigm Publishers, 2009, 216 p., el número 90.

Espaces et Sociétés. Metrópolis transfronteriza. Revisión de la hipótesis y evidencias de Tijuana, México y San Diego, Estados Unidos. Tito Alegría. México : El Colegio de la Frontera Norte, y Miguel Ángel Porrúa, 2009., No. 144-145.
http://www.espacesetsocietes.msh-paris.fr/144-145/sommaire.html

Revista Europea de Estudios Latinoamericanos y del Caribe. Metrópolis transfronteriza. Revisión de la hipótesis y evidencias de Tijuana, México y San Diego, Estados Unidos. Tito Alegría. México : El Colegio de la Frontera Norte, y Miguel Ángel Porrúa, 2009. No. 89, Octobre 2010, pp. 167-168 .

2010 :

« La situation difficile d’une misère pour toujours ? La base psychanalyse pour comprendre la pauvreté au Mexique », Mexique, UNAM Université National Autonome du Mexique, Faculté du droit, séminaire international sur “La jeunesse, la pauvreté et la violence : les risques et les nouvelles perspectives”, (23 avril 2010)

« Repenser de la pauvreté dans Mexique 2010 », le panel du discussion, le coordinateur du panel avec la participation du Prof. Roland Pfefferkorn et Prof. Rolando Cordera, Université National Autonome du Mexique, Faculté des sciences politiques et sociales, (19 avril 2010)

2009 :

« La pauvreté et les politiques au Mexique (1970-2006) dans le contexte de la Révolution Mexicaine 1910 », Estudios Latinoamericanos. La revue de la Société de Pologne d’Étude de l’Amérique Latine, Vol. 29, Varsovie 2009, page 71-84. Mexique, Congrès international des américanistes ICA 53 :

« La pauvreté au Mexique. De la Révolution 1910 au présant » (21 Juillet 2009),

« La pauvreté et les politiques sociales au Mexique entre 1970 et 2006 » (22 Juillet 2009),

« Les droits de l’homme des peuples autochtones, qui reflète la nouvelle politique de la sécurité à la fin du XX ème siècle et au début du vingt et unième siècle au Mexique. Le cas de l’APPO » (24 Juillet 2009)

Arequipa (Pérou), Conférence Internationale de Philosophie du Droit, organisé par l’Université de San Pablo à Arequipa (17-19 Juin 2009) :

« La pauvreté dans le discours de la primauté du droit. Vers un paradigme des droits sociaux »

Mémoires

En 2008 j’ai commencé mes études doctorales à l’UNAM (Université National Autonome du Mexique).

En 2009 pendant mes études j’ai étudié aussi à New York, New School for Social Research.

En 2007 j’ai achevé mes études de Maîtrise à la Faculté du Droit et de l’Administration à l’Université Jagellonne de Cracovie (Pologne) dans le domaine du Droit, spécialité Droit pénal exécutif. J’ai obtenu le titre de Maîtrise du Droit (« La situation des femmes dans les établissements de détention en Pologne » avec le directeur du mémoire Monsieur le Professeur Zbigniew Hołda, 26 III 2007, Maîtrise en Droit).

En 2004 j’ai achevé ses études de Maîtrise à la Faculté d’Études internationales et sciences politiques à l’Université Jagellonne de Cracovie dans le domaine – Relations Internationales, spécialité – européenne et j’ai obtenu le diplôme avec distinction summa cum laude (« Les aspects de la protection des droits des minorités en Lettonie et en France », 7 V 2004, Maîtrise des Affaires Étrangères).

En 2005 j’ai obtenu le diplôme Master en Management Européen à l’Université d’Orléans.

- « La situation des femmes dans les établissements de détention en Pologne » avec le directeur du mémoire Monsieur le Professeur Zbigniew Hołda, (26 III 2007, Maîtrise en Droit)
- « Les aspects de la protection des droits des minorités en Lettonie et en France” (7 V 2004, Maîtrise des Affaires Étrangères) »

Etudes suivies et diplômes obtenus

- 2008 - Étude Doctorale à UNAM
- 2002 - 2007 - Maîtrise en Droit (Université Jagellone de Cracovie, Pologne)
- 2003 -2004 - Le diplôme d´Université Management Européen niveau Master de l’Université d´Orléans - Faculté de Droit, d’Économie et de la Gestion à l’Université d´Orléans, France ; 28 XI 2005
- 1999 - 2004 - Maître des Affaires Étrangères (Université Jagellone de Cracovie, Pologne)

Mots clés