Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
17 août 2014
Imprimer cette page

SO10HM7E : Sociologie de l’inquiétude et rapport au risque

Code du cours : SO50HM5O / SO10HM7E

Intitulé : Sociologie de l’inquiétude et rapport au risque

Nombre d’heures : 18h

Enseignante : Mme Myriam Klinger

Modalités d’examen : contrôle continu
- session 1 : écrit (2h)
- session 2 : oral


Résumé de cours

Les principales approches de la modernité dite réflexive sont proposées comme cadre théorique pour analyser un certain nombre de lignes de transformation autour des peurs contemporaines, dans un contexte caractérisé par la vulnérabilité.
En effet, de par leur réflexivité, les sociétés contemporaines produisent plus d’incertitudes que de sécurité, conduisant les individus à solliciter davantage de pratiques sécuritaires à moins qu’ils ne comprennent l’importance du sentiment de confiance dans les relations et les attitudes risquophobes. Il sera question de ces dynamiques, de la généalogie des pratiques de prévention, de précaution, de sûreté, ainsi que des formes d’inquiétude comme ajustement des injonctions paradoxales dans différents domaines où le rapport aux risques semble dominer le quotidien.
Face à cette aversion générale aux menaces environnantes se développent aussi certaines pratiques où le risque est sciemment sollicité, pratiques alors désignées comme conduites à risque. Le traitement social de ces comportements transgressifs et jugés déviants se traduit par des politiques articulant différents modèles répressif et préventif.

Bibliographie du cours :

-  Beck U., La société du risque, Paris, Flammarion, 2001 [1986]
-  Bourdin A., La modernité du risque, Cahiers internationaux de sociologie, 2003/1, n° 114, p. 5-26.
-  Duclos D., "Puissance et faiblesse du concept de risque", L’Année sociologique, vol. 46, n°2, 1996, p. 309-337.
-  Ewald F., « Philosophie de la précaution », L’Année sociologique, vol. 46, n°2, 1996, p. 383-412.
-  Giddens A., Les conséquences de la modernité, Paris, Harmattan, 1994 [1990].
-  Hintermeyer P., Le Breton D. (dir.), « Le risque : entre fascination et précaution », Revue des sciences sociales, n°38, 2007.
-  Klinger Myriam, L’inquiétude et le désarroi social, Paris ; Berg International, 2011.
-  Marzano Michela, Visages de la peur, Paris, PUF, 2010
-  Mucchielli L. (dir.), La frénésie sécuritaire, Paris, La Découverte, 2008.
-  Mucchielli L., Robert Ph. (dir.), Crime et sécurité. L’Etat des savoirs, Paris, La Découverte, 2002.
-  Peretti-Watel P., Sociologie du risque, Paris, A. Colin, 2000.
-  Roché S., Insécurité et liberté, Paris, Seuil, 1994.

Mots clés