Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
15 août 2013
Imprimer cette page

Téléchargements

Des documents ont été mis à votre disposition

Beynier métiers de l’intervention sociale (153 ko)
Document PDF mis en ligne le 10 septembre 2012

(155.5 ko)
Document PDF mis en ligne le 10 septembre 2012

PauvreteProprieteRerumNovarum (166.2 ko)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2011

(81.7 ko)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2011

AutourSpennhamlandAct (81.7 ko)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2011

DiscriminationPositive (403.7 ko)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2011

AProposLagrange (88.6 ko)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2011

ReussitScolaireInconduiteAdolescente (389.6 ko)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2011

EnjeuxDemocratiqueStatistiqueEthnique (262.9 ko)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2011

EtatProvidenceVictime (2 Mo)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2011

ViolenceTravailSocial (109.4 ko)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2011

FragmentationSpatialeViolenceJeune (1.6 Mo)
Document PDF mis en ligne le 9 septembre 2011

SO00CM23 : TD Intervention sociale, conflits et développement

Code du cours : SO00CM23

Intitulé : TD Intervention sociale, conflits et développement

Nombre d’heures : 12

Enseignants/ TD :
- Mmes Maris Dos Santos et Laureline Coulomb

Évaluation : assiduité, exposés et dossiers à rendre

Objectifs du TD :

• Se familiariser à l’analyse sociologique du champ de l’intervention sociale.

• Développer ses connaissances en matière de structuration du champ de l’intervention sociale.

• Améliorer ses compétences en travail de groupe, en prise de parole, en synthèse (écrite et orale).

Dispositif de travail :

Une séance introductive sur les orientations et la méthode du TD / Quatre séances qui reposent sur un travail en quatre équipes d’étudiants / Une séance de conclusion sur les institutions dans le champ du social et sur la préparation au terrain de stage (licence parcours développement social).

Description des différents travaux :

1) L’équipe « textes » : (15 minutes par texte) Elle présente les textes sous forme d’un exposé oral de 15 minutes pour chaque texte (à répartir entre les étudiants de chaque groupe), visant à présenter brièvement :

⁃ L’auteur, ses références, son cadre théorique, le contexte (revue, ouvrage, date…).

⁃ Les définitions des différents termes spécialisés ou techniques, des concepts mobilisés, des courants de pensée évoqués...

⁃ La thèse centrale présentée dans le texte.

⁃ Les arguments proposés par l’auteur afin d’étayer sa thèse.

⁃ En conclusion : ce que l’équipe pense de cet article (intérêt, portée, limites, originalité théorique) de manière illustrée et argumentée.

2) La deuxième équipe « bibliographie » : Elle remet par écrit, au début de la séance (un exemplaire par groupe, un exemplaire pour l’enseignant) une bibliographie d’auteurs de référence en sciences sociales commentée. Pour ce faire, chaque membre de l’équipe lit un passage d’un ouvrage ou un article pouvant renforcer l’analyse présentée dans le texte, la compléter ou au contraire la contredire, puis présente ce qu’il a lu. Au minimum, une page dactylographiée par étudiant.

Les références bibliographiques doivent être présentées comme suit :

Article : Nom P., « Titre de l’article », Titre de la revue, vol., n°, date, pp.

Livre : Nom P., Titre, Lieu d’édition, Éditeur, date.

Livre dirigé : Nom P. (dir.), Titre, Lieu d’édition, Éditeur, date.

Chapitre d’ouvrage : Nom P., « titre du chapitre », in Nom P., titre de l’ouvrage, lieu d’édition, éditeur, date, pp.

3) La troisième équipe « représentations et débat » : (30 minutes) Cet exercice vise à mettre à jour les représentations sociales liées à la thématique traitée dans les textes supports de l’exposé. Ainsi l’équipe « représentations et débat », se scinde en deux. Les deux groupes ainsi formés s’affronteront lors d’un débat, durant lequel ils auront à défendre des idées antagonistes pour convertir les autres étudiants à leur point de vue. Afin de convaincre votre audience, vous devrez vous référez à des arguments issus des textes proposés ainsi que vous appuyer sur des références « grand public » : journal, magazine, émission TV. Vous êtes tenus d’apporter au moins trois supports argumentant votre position. Précision : Vous ne serez pas jugé sur l’opinion défendue mais bien sur votre capacité à l’argumenter.

4) La quatrième équipe « dissertation » : Vous rédigerez individuellement un commentaire argumenté d’un des articles proposé. Ce travail est à rendre lors de la séance. La dissertation comprendra : ⁃ La thèse centrale présentée dans l’article. ⁃ Le résumé chronologique de l’article. ⁃ Les sources de connaissance mobilisées, explicitement ou implicitement (celles construites par l’auteur à travers ses travaux, préciser alors lesquelles et selon quelles méthodes en sciences sociales et/ou celles à laquelle l’auteur fait référence). ⁃ Ce que vous pensez de cet article : intérêt, portée, limites, originalité théorique, etc. La dissertation sera structurée (introduction, plan, conclusion) et n’excédera pas deux pages (police 12, interligne 1,5).

Modes d’évaluation du travail : La note individuelle du semestre sera composée des notes des quatre travaux. Si manifestement une personne ne s’est pas impliquée dans le travail de l’équipe, sa note personnelle peut être inférieure à celle du groupe.

Critères d’évaluation :

Pour l’exposé : clarté de l’exposé (construction du plan, expression orale) et des définitions présentées, présentation fine de l’auteur ou de la source, analyse du texte, prise de recul, critique, positionnement personnel. Pour la bibliographie : pertinence des choix de lecture, résumé précis montrant une lecture personnelle, clarté de l’écrit (forme, fond). Pour les débats : pertinence du choix des positionnements et arguments, analyse de la façon des différents points de vue, clarté de l’exposé, problématisation du débat. Pour la dissertation : capacité de synthèse et d’argumentation, clarté de la rédaction.

Conseils pour le travail en groupe :

Se concerter au minimum une fois pour préparer chaque séance, chacun ayant lu avant le texte et ayant surligné les points importants.Les responsabilités sont à répartir de façon équitable sur l’ensemble des trois travaux en groupe.

Modalités de participation :

L’assiduité aux TD est obligatoire et conditionne sa validation. En cas de force majeure (raison médicale, convocation officielle) empêchant l’étudiant d’assister au TD ou d’effectuer le travail demandé, il convient de faire parvenir au plus vite une attestation. Au minimum, il convient de s’excuser en cas d’empêchement. Tout travail non rendu ou remis ultérieurement à la date indiquée sera sanctionné par une note nulle. Au bout de trois absences non justifiées, l’étudiant sera considéré comme ne faisant plus partie du TD.

Programme :

Séance 1 Présentation du TD Constitution des groupes et démarrage du travail en groupe.

Séance 2 La crise de l’État-Providence

ASTIER I., DISSELKAMP A., « Pauvreté et propriété privée dans l’encyclique rerum novarum », Cahiers d’économie Politique, 2010/2 n° 59, 2010, pp. 205-224.

CASTEL R., « Le retour des classes dangereuses » in CASTEL R., L’Insécurité sociale, qu’est-ce qu’être protégé ?, Seuil, Paris, 2003, pp. 47-56.

MESSU M., « L’Etat-Providence et ses victimes », Revue Française de Science Politique, vol. 40, n°1, 1990, pp. 81-97.

Pour aller plus loin :

DONZELOT J., « Un état qui rend capable », in PAUGAM S. (dir.), Repenser la solidarité. L’apport des sciences sociales, PUF, Paris, 2007, pp. 87-110.

CASTEL R., L’Insécurité sociale, qu’est-ce qu’être protégé ?, Seuil, Paris 2003.

MORIN E., Pour une politique de civilisation, éd. Arléa, Paris, 2002.

Séance 3 : Les constructions sociales de la pauvreté

RODRIGUEZ J., « De la charité publique à la mise au travail ? Autour du Speenhamland Act », La Vie des Idées, 23 septembre 2008

PAUGAM S., « Conclusion : science et conscience de la pauvreté » in Les formes élémentaires de la pauvreté, Paris, PUF, 2005.

DUBOIS V., « Les guichets des organismes sociaux ou l’institution des pauvres », in Ion J., Le travail social en débats, La Découverte, Paris, 2005, pp. 205-218.

Pour aller plus loin :

SIMMEL G., Les Pauvres, PUF, Paris, 1998.

AUTES M., « L’identification des pauvres », Sociétés, n°30, 1990.

RODRIGUEZ J., « Quelle place pour le pauvre, une approche sociohistorique de l’errance », Cultures & conflits, n°35, 1999. VILLERME L. R., Tableau de l’état physique et moral des ouvriers employés dans les manufactures de coton, de laine et de soie, Paris : Union générale d’Éditions, Collection : 10-18, n° 582, 1971. Introduction + chapitre 1.

Séance 4 : Violence et conflits

DURKHEIM E., « Introduction à la morale », Revue philosophique, n°89, 1920, pp. 81 à 97.

WIEVIORKA M., « Le processus de fragmentation spatiale et de mise à l’écart des inutiles comme creuset de la violence des jeunes », Sauvegarde de l’enfance, vol. 55, n°5, 2000, pp. 215-225.

BAJOIT G., « La place de la violence dans le travail social », Pensée Plurielle, n°10, 2005, pp. 119-136.

Pour aller plus loin :

FREUND J., « Une définition et ses commentaires », in Sociologie du conflit, PUF, Paris 1983.

GIDDENS A., Les conséquences de la modernité, Polity Press, Cambridge, 1991.

Séance 5 : Les conflits autour des statistiques ethniques

SCHNAPPER D., « Les enjeux démocratiques de la statistique ethnique », Revue Française de Sociologie, vol. 49, n°1, 2008, pp. 133-139.

LAGRANGE H., « Réussite scolaire et inconduites adolescentes : origine culturelle, mixité et capital social », Sociétés contemporaines, vol. 4, n° 80, 2010, p. 73-111. PINGAUD É., « Construction et usages des catégories "ethnoculturelles" » À propos de l’article d’Hugues Lagrange, Sociétés contemporaines, vol. 2 n°82, 2011, p. 107-118.

VILLENAVE B., « La discrimination positive : une présentation », Vie Sociale, n°3, 2006, pp. 39-48.

Pour aller plus loin :

ATTIAS-DONFUT C., WOLFF J-C, « La dimension subjective de la mobilité sociale », Population, n°56, 2001.

DELCROIX C., Ombres et lumières de la famille Nour, comment certains résistent face à la précarité, Payot et Rivages, Paris, 2005.

séance 6 : Les métiers de l’intervention sociale / La licence parcours développement social et le stage

BEYNIER D., « Les métiers de l’intervention sociale », Informations sociales, n°133, Juillet 2006.

Remise des notes.

Mots clés