Ajouter ce site dans vos favoris -  Flux RSS - Mentions Légales

- Login

Informations sur la page

Dernière modification :
27 février 2009
Imprimer cette page

Téléchargements

Des documents ont été mis à votre disposition

(38.4 ko)
Document JPEG mis en ligne le 9 novembre 2008

Somé R., Le musée à l’ère de la mondialisation. Pour une anthropologie de l’altérité, 06/2004

Le musée à l’ère de la mondialisation. Pour une anthropologie de l’altérité

SOME Roger, Le musée à l’ère de la mondialisation. Pour une anthropologie de l’altérité, 2004, L’Harmattan, Collection Esthétiques, ISBN : 2-7475-6198-4. 12,20€

Lorsque l’indigène des sociétés "primitives" devient l’autochtone des populations occidentales, le citoyen des unes et/ou des autres, il y a fusion entre l’Ailleurs et l’Ici, entre la différence et l’identité. Alors l’étrangeté se mue en familiarité, l’objet devient sujet, l’altérité absolue s’éclipse derrière l’altérité relative et l’architecture conceptuelle réclame, en conséquence, un examen. Pris dans ce contexte, les enjeux de la controverse autour des Arts premiers renouvellent le rôle social et politique du musée comme institution dans son rapport à la formation (transformation) des identités, au maintien de la mémoire collective et imposent à l’ethnologie une rupture, l’impératif de son renouvellement.

Table des matières

AVANT-PROPOS……………………………………………7

« Mon pays c’est ici… »…………………………………………9

INTRODUCTION……………………………………………21

Triptyque anthropologique……………………………………23

I AMBIGUÏTÉ ANTHROPOLOGIQUE……………………33

Science et/ou idéologie ?………………………………………35

Le musée de l’Homme : entre science et idéologie……………41

II RUPTURE ANTHROPOLOGIQUE……………………61

L’autre approche……………………………………………63

III FAUX DUEL ÉPISTÉMOLOGIQUE…………………77

Science contre esthétique………………………………………79

CONCLUSION…………………………………………… 105

L’avenir ethnologique………………………………………… 107

BIBLIOGRAPHIE………………………………………… 119

TABLE DES MATIÈRES…………………………………… 127

JPEG - 38.4 ko

Lorsque l’indigène des sociétés "primitives" devient l’autochtone des populations occidentales, le citoyen des unes et/ou des autres, il y a fusion entre l’Ailleurs et l’Ici, entre la différence et l’identité. Alors l’étrangeté se mue en familiarité, l’objet devient sujet, l’altérité absolue s’éclipse derrière l’altérité relative et l’architecture conceptuelle réclame, en conséquence, un examen...

Mots clés

Ethnologie / Anthropologie